[FOCUS] Développer les études d’observation de populations sur le long terme en Allemagne

30 juin 2016

L’Académie nationale allemande des sciences Leopoldina, l’académie allemande des technologies acatech et l’union des académies scientifiques allemandes ont publié en juin 2016 un rapport sur “l’importance scientifique et socio-politique des études longitudinales de population” (“wissenschaftliche und gesellschaftspolitische Bedeutung bevölkerungsweiter Längsschnittstudien”). L’objectif de ce rapport est d’établir, à partir de l’état des lieux de la situation allemande et d’éléments de comparaison à l’international, des recommandations sur le financement et l’harmonisation de la recherche en Allemagne dans ce domaine.

Les études longitudinales sont des études d’observation d’une population sur le long terme, au cours desquelles les mêmes individus sont interrogés à plusieurs reprises. Ce type d’étude est essentiel pour la recherche empirique dans les domaines des sciences sociales, de l’économie, de l’épidémiologie et de la recherche en santé. En effet, elles permettent d’identifier les nouvelles tendances et d’analyser les liens entre mécanismes socio-économiques et biomédicaux ; de tester des hypothèses théoriques sur les relations de cause à effet ; et d’établir des prévisions qui donnent des orientations pour les politiques sociales, économiques et de santé.

 

Constat : l’Allemagne possède un fort potentiel dans ce domaine, mais qui n’est pas suffisamment exploité

L’Allemagne dispose d’un éventail large et diversifié d’études longitudinales, comme par exemple le panel socio-économique (SOEP) ou la cohorte nationale (NAKO). L’Allemagne est également impliquée dans plusieurs études comparatives internationales, telles que l’enquête sur la santé, le vieillissement et les retraites en Europe (SHARE). De plus, l’Allemagne dispose d’un nombre importants de diplômés des filières universitaires correspondantes, et donc d’un fort potentiel.

 

Cependant, ce potentiel n’est pas suffisamment mis en valeur : d’une part en raison de défauts des infrastructures financières et organisationnelles, qui empêchent de conduire les études de manière durable. D’autre part, les approches de recherche socio-économiques et biomédicales ne sont pas suffisamment connectées ni harmonisées. Enfin, la formation initiale et continue présente plusieurs déficits : les formations aux compétences méthodologiques nécessaires dans ces domaines de recherche ne sont disponibles que dans peu d’endroits ; les formations aux coopérations de recherche transdisciplinaires manquent ; les plans des études biomédicales et socio-économiques ne sont que peu coordonnés, et ainsi les résultats obtenus non comparables.

 

Recommandations : développer une stratégie de financement à long terme, renforcer les liens entre les disciplines et améliorer la formation

 

Les auteurs du rapport ont ainsi formulé huit recommandations :

 

1. Lancer un programme de financement national pour renforcer la coopération interdisciplinaire pour les études longitudinales de population, en particulier entre les sciences biomédicales et socio-économiques.
2. Créer un instrument de financement sur le long terme, qui permette de reconduire en principe de manière illimitée les études longitudinales, sur preuve de leur qualité.
3. Améliorer la coordination entre les feuilles de route allemande et européenne pour les infrastructures de recherche.
4. Permettre la documentation et la mise en relation des données des études longitudinales.
5. Créer des parcours professionnels sur le principe du “tenure-track” (titularisation conditionnelle).
6. Renforcer les formations continues en gestion de projets et en gestion de la recherche.
7. Développer les compétences des jeunes chercheurs pour les études longitudinales grâce à des formations doctorales et postdoctorales.
8. Tenir compte des besoins croissants en qualifications grâce au développement ciblé de compétences lors des études de master.

 

Sources :

 

Rédactrice : Rébecca Grojsman, rebecca.grojsman[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr