logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Coopération internationale

Cellules souches : coopération germano-américaine pour une meilleure récupération après les AVC

Le Centre translationnel pour la médecine régénérative (TRM) de Leipzig (Saxe) a obtenu une subvention de 1,65 million d’euros de la part du Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche (BMBF) pour le projet SIRIUS. Celui-ci a pour but d’évaluer l’utilisation des cellules souches neurales dans le traitement des séquelles tardives engendrées par les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Création de deux laboratoires de recherche conjoints Association Helmholtz-Inserm en France

Les deux laboratoires de recherche conjoints seront créés pour une période initiale de cinq ans avec un financement annuel de 250 K euros. Ces groupes, cofinancés par les deux établissements, seront situés en France, travailleront en relation étroite avec deux centres de recherche de l’Inserm qui offrent l’environnement le plus favorable et seront en interaction avec un centre de recherche associé à l’associtation Helmholtz.

Lancement de l’année germano-russe 2011-2012 pour l’enseignement, la science et l’innovation

Annette Schavan, Ministre fédérale pour l’enseignement et la recherche (BMBF) et son homologue russe Andrei A. Fursenko ont inauguré l’année germano-russe pour l’enseignement, la science et l’innovation le 23 mai 2011 à Moscou.

Lancement du projet européen “human brain project” avec des équipes françaises & allemandes

Modéliser le cerveau humain et créer les moyens techniques nécessaires pour y parvenir : tel est l’objectif du “Human Brain Project” (HBP), une collaboration impliquant 12 centres de recherche européens spécialisés dans les neurosciences, la physique, les mathématiques, l’informatique et l’ethique. Y figurent notamment l’Université d’Heidelberg (Bade-Wurtemberg), l’Université technique de Munich (Bavière), le centre de recherche de Jülich (Rhénanie du Nord-Westphalie), ainsi que l’unité de recherche de neuro-imagerie cognitive du CEA-Inserm. Ce projet constitue une étape cruciale dans la compréhension du cerveau humain, et pourrait conduire à des avancées tant dans le domaine de la santé que dans celui des TIC.

Une réduction des coûts par la caractérisation en ligne des nanocomposites : coup d’envoi du projet européen NanoOnSpect

le projet européen “NanoOnSpect” vise à résoudre les problèmes dans la production de nanocomposites polymères : en utilisant différentes méthodes de mesure et de caractérisation à l’aide de capteurs, une unité de mesure en ligne sera développée pour les processus de mélange des composites. Les informations de ce réseau seront réinjectées dans l’équipement de traitement, et le processus de fabrication des matériaux sera ainsi adapté si nécessaire.