logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Médecine & Santé

Agents pathogènes hospitaliers multirésistants : une nouvelle procédure de test accélère leur diagnostic

Agents pathogènes hospitaliers multirésistants : une nouvelle procédure de test accélère leur diagnostic

Une équipe de chercheurs de la Faculté de médecine de Cologne (Rhénanie-du-Nord–Westphalie), en coopération avec le Centre allemand de recherche sur les infections (DZIF), a réalisé une percée scientifique pour accélérer le diagnostic des pathogènes hospitaliers multirésistants. Grâce à une nouvelle méthode immunochromatographique, les chercheurs ont pu identifier dans des échantillons de sang les bactéries résistantes aux antibiotiques de la classe des carbapénemes en 20 à 45 minutes et avec une certitude de 100%, sachant que les procédures d’essai actuelles durent encore jusqu’à 72 heures. Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique PLOS ONE.

Des chercheurs munichois reproduisent le métabolisme de tissus variés simultanément sur 24 heures

Des chercheurs munichois reproduisent le métabolisme de tissus variés simultanément sur 24 heures

Un article récent publié par des chercheurs du Centre Helmholtz de Munich (HZM) dans la revue scientifique Cell donne un aperçu sans précédent des interactions métaboliques qui se produisent dans tout le corps pendant 24 heures. Leurs résultats permettent de mieux comprendre la façon dont les diverses voies métaboliques de l’organisme sont interconnectées et révèlent également des périodes de temps appropriées dans la journée pour les thérapies anti-obésité. L’étude a été menée par le Centre Helmholtz de Munich et l’Université Irvine de Californie en collaboration avec le Centre allemand de recherche sur le diabète (DZD).

Le réseau EUROoC pose les bases d’une recherche européenne commune pour les organes sur puce

Le réseau EUROoC pose les bases d’une recherche européenne commune pour les organes sur puce

L’Institut Fraunhofer d’ingénierie des interfaces et de biotechnologie IGB (Stuttgart) coordonne la mise en place d’un réseau européen de recherche, appelé EUROoC, pour promouvoir la technologie des organes sur puce. Les systèmes d’organes sur puce permettent la reproduction des tissus d’organes humains à très petite échelle. Ils sont considérés comme une alternative d’avenir aux modèles animaux et comme une technologie à fort potentiel pour la recherche pharmaceutique et la médecine personnalisée. Étant donné que le développement de systèmes d’organes sur puce (organ-on-a-chip) nécessite des compétences et une expertise dans des disciplines diverses, l’objectif premier du réseau EUROoC est la formation interdisciplinaire des jeunes scientifiques.

Étude nationale Fontane : la télémédecine sauve les vies des patients cardiaques

Étude nationale Fontane : la télémédecine sauve les vies des patients cardiaques

L’étude Fontane menée par l’hôpital universitaire de la Charité (Berlin) a démontré pour la première fois que le suivi télémédical peut prolonger la vie des patients cardiaques. En outre, la télémédecine convient aussi bien aux patients des zones rurales que des zones métropolitaines. Cette étude d’une durée de cinq ans, à laquelle ont participé plus de 1500 patients, a été menée avec différents partenaires et en étroite collaboration avec deux grandes compagnies d’assurance maladie.

Inauguration du Centre de recherche radiopharmaceutique sur le cancer au Centre Helmholtz de Dresde-Rossendorf

Inauguration du Centre de recherche radiopharmaceutique sur le cancer au Centre Helmholtz de Dresde-Rossendorf

Le 4 septembre 2018, Georg Schütte, secrétaire d’Etat allemand à la Recherche et à l’Education, a inauguré avec Eva-Maria Stange, ministre des Sciences et des Arts du Land de Saxe, le tout nouveau Centre de recherche radiopharmaceutique sur le cancer au Centre Helmholtz de Dresde-Rossendorf (Saxe).