logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Politiques de la recherche

Un nouveau portail pour mesurer les capacités d’innovation des entreprises allemandes

L’Institut Fraunhofer pour l’économie et l’organisation du travail (IAO) a développé un nouveau portail comparant les entreprises allemandes en matière de capacité à innover, et les classe par rapport à leurs concurrentes grâce à la méthode de comparaison et d’évaluation InnoAudit.

L’Université de Stuttgart possède le supercalculateur civil le plus rapide d’Europe

Le système informatique HERMIT du Centre de Calcul Haute Performance de Stuttgart (HLRS), un des sites du Centre Gauss de Supercomputing (GCS), atteint une place de choix dans le classement des supercalculateurs, le Top500. Au cours de la conférence semestrielle (qui traditionnellement annonce la mise à jour de ce classement mondial) organisée à Seattle, le système informatique HERMIT de Stuttgart (Bade-Wurtemberg) a été classé 12e dans le classement général, ce qui en fait l’ordinateur le plus rapide en Allemagne, et pour l’usage civil l’ordinateur le plus rapide en Europe.

44 millions d’euros pour un nouveau centre de recherche en processus de solvatation à Bochum

Le conférence scientifique communne (GWK), organe de conciliation entre les représentants du gouvernement fédéral et des Länder en charge de la recherche, a décidé de soutenir la construction d’un centre en spectroscopie moléculaire et simulation de processus de solvatation (ZEMOS) à hauteur de 44 millions d’euros. Ce nouveau centre sera implanté sur le site de l’Université de la Ruhr à Bochum (RUB – Rhénanie-du-Nord-Westphalie).

Renouveau de l’engouement allemand pour les sciences de l’ingénieur

Si les sciences économiques restent la matière la plus choisie par les nouveaux étudiants allemands, une récente étude du Système d’Information pour l’Enseignement Supérieur (Hochschul-Informations-System, HIS) sur les bacheliers 2006 montre que les matières techniques sont en train de combler cet écart. Sur 3500 étudiants interrogés, 11% se sont dirigés vers le génie mécanique, qui passe pour la première fois à la deuxième place derrière les matières économiques (14%) en doublant son score depuis la dernière étude, qui portait sur les bacheliers 2002. La part combinée des mathématiques, de l’informatique, des sciences de l’ingénieur et des sciences naturelles est quant à elle montée à 28%, contre 25% précédemment.

Le changement climatique exige des stratégies régionales d’adaptation

Comment feront les régions pour s’adapter aux changements climatiques ? Comment pourront-elles conserver leurs compétitivités ? Pour répondre à de telles questions, le Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche (BMBF) a lancé une nouvelle mesure de financement : “KLIMZUG”. Du 2 au 3 novembre 2011, sept projets ont été présentés à Berlin sous le slogan “Unir les forces, Réveiller les forces”, permettant d’amorcer des discussions scientifiques et politiques sur ces questions d’adaptation.