logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Politiques de la recherche

Des interrupteurs nanoélectroniques variables qui feraient plus que 0 ou 1

Dans un domaine de recherche jugé prioritaire par l’Allemagne, à la croisée des neurosciences et de l’électronique, des chercheurs de l’université d’Aix-la-Chapelle ont mis au point des nano-commutateurs qui fonctionneraient à l’image des cellules nerveuses. A long terme, ces cellules mémorésistantes permettront d’imiter voire de soigner les circuits neuronaux issus des cellules nerveuses du corps humain. Cela est dû à leur caractéristique unique d’être en mesure de stocker non seulement les valeurs de résistance des états ON et OFF (1 / 0), mais aussi d’être programmées pour toutes les valeurs intermédiaires.

Projet SiMoNa pour l’optimisation des diodes électroluminescentes organiques

Les scientifiques de l’Institut de nanotechnologie (INT) du KIT (Institut technologique de Karlsruhe, Bade-Wurtemberg) ont développé une solution de simulation afin d’optimiser le coût et le temps de production des OLEDs. Leur programme de recherche “SiMoNa” (simulation de nanostructures moléculaires) permet d’améliorer les propriétés des matériaux de manière ciblée, ainsi que de concevoir et breveter les molécules de coloration appropriées.

Transition énergétique : un “projet commun pour l’avenir”, le rapport final de la Commission d’éthique est paru le 30 mai 2011

La Commission d’éthique sur la sécurité de l’approvisionnement énergétique a rendu son rapport final ce lundi 30 mai. Elle a été suivie d’une déclaration gouvernementale annonçant la sortie du nucléaire pour 2022 et la prise en compte des recommandations de la Commission d’éthique comme “ligne directrice”.

L’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) lance une enquête auprès des docteurs expatriés

Cette enquête anonyme vise principalement à une meilleure compréhension des conditions d’expatriation des docteurs, de leur retour et de leur évolution de carrière. Elle porte également sur leur perception de l’innovation en France par comparaison avec ce qu’ils ont pu rencontrer à l’international.

Université d’été franco-allemande pour jeunes chercheurs sur le thème : «Cloud Computing : Défis et opportunités », du 17 au 22.07.2011 sur l’île de Frauenchiemsee.

L’université technique de Munich (TUM), l’université Ludwig-Maximilian de Munich (LMU) ainsi que
EURECOM Nice Sophia-Antipolis organisent ensemble une université d’été franco-allemande pour
jeunes chercheurs sur le thème du « Cloud computing » du 17.07 au 22.07.2011 sur l’île de
Frauenchiemsee. Cette manifestation est soutenue par l’Université Franco-Allemande (UFA-DFH).