logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Politiques de la recherche

Prise de position allemande sur le Programme Cadre de Recherche et développement au Bundestag

Une augmentation de moyens et des changements structurels sont parmi les points importants qui doivent apparaître dans le nouveau Programme Cadre pour la Recherche et le Développement (PCRD) à l’horizon 2020 : telles sont les conclusions des débats au sein de la commission de l’enseignement et de la recherche. Actuellement, 80 milliards d’euros sont prévus pour le prochain PCRD, à comparer aux 54 milliards d’euros du 7eme PCRD.

Le cluster saxon Cool Silicon présente ses projets lors d’un forum européen tenu en Irlande

Avec un effort de R&D, la consommation d’énergie des technologies d’information et de communications (TIC) pourrait être réduite de manière significative. C’est dans cet objectif commun que des scientifiques de toute l’Europe se sont rassemblés récemment afin d’échanger lors de la “Christ Era” conférence à Cork, en Irlande. L’objectif des recherches en cours consiste en des solutions techniques qui n’exigeraient quasiment plus de prise de courant pour un fonctionnement autonome des appareils électronique. Mais jusque-là, il reste encore du chemin à parcourir.

Point de vue scientifique sur la recherche nucléaire en Allemagne

L’académie allemande des sciences techniques (acatech) vient de publier une prise de position sur l’avenir de la recherche nucléaire en Allemagne.

Le Sénat allemand a rejeté la loi sur le captage et le stockage du CO2 (CCS)

Alors même que l’Allemagne est l’un des pays européens les plus avancés dans la recherche sur la technologie CCS, le Bundesrat (Sénat allemand) a rejeté vendredi 23 septembre 2011 la loi portant sur les démonstrations et l’utilisation des technologies de captage, de transport et du stockage durable du CO2. Celle-ci contenait une clause polémique selon laquelle un Land pouvait refuser la mise en place d’un site de stockage sur son territoire.

Nouvelle alliance de recherche Helmholtz dans le domaine de l’approvisionnement énergétique

Coordonnée par l’Institut de Technologie de Karlsruhe (KIT – Bade-Wurtemberg), une Alliance de recherche intitulée “Infrastructures d’avenir pour l’approvisionnement énergétique – en route pour la gestion durable et l’acceptabilité sociale” a été créée. Afin de développer de nouveaux systèmes, quatre centres Helmholtz se sont ainsi regroupés avec différents autres partenaires dans cette alliance interdisciplinaire, qui recevra 8,25 millions d’euros (issu du Fonds d’impulsion et de mise en réseau) de la Communauté Helmholtz (HGF) jusqu’en 2016. Le budget total s’élève à 16,5 millions d’euros. Les travaux doivent commencer d’ici la fin de l’année 2011. L’Alliance doit fournir aux décideurs politiques, économiques et la société civile une expertise scientifique et technologique dans ce domaine. Enfin, elle doit aussi faciliter la diffusion des questions énergétiques complexes auprès du public.