logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de l’ingénieur

Lancement du projet européen “human brain project” avec des équipes françaises & allemandes

Modéliser le cerveau humain et créer les moyens techniques nécessaires pour y parvenir : tel est l’objectif du “Human Brain Project” (HBP), une collaboration impliquant 12 centres de recherche européens spécialisés dans les neurosciences, la physique, les mathématiques, l’informatique et l’ethique. Y figurent notamment l’Université d’Heidelberg (Bade-Wurtemberg), l’Université technique de Munich (Bavière), le centre de recherche de Jülich (Rhénanie du Nord-Westphalie), ainsi que l’unité de recherche de neuro-imagerie cognitive du CEA-Inserm. Ce projet constitue une étape cruciale dans la compréhension du cerveau humain, et pourrait conduire à des avancées tant dans le domaine de la santé que dans celui des TIC.

L’institut Heinrich Hertz et les laboratoires Deutsche Telekom : deux centres de R&D berlinois avancés sur les télécommunications

Le programme “Allemagne numérique 2015” annonce un condensé d’encouragements stratégiques et de projets financés par le gouvernement, dans des domaines actuellement stratégiques et complémentaires comme les réseaux électroniques intelligents (Smart Grids), l’informatique dans les nuages (Cloud Computing), l’administration online ou la protection des données sensibles. Deux centres de R&D berlinois sont actifs sur ces thématiques, développant des partenariats public/privé pour l’innovation pouvant mener à court terme au développement d’un campus IT dans la capitale.

Financement d’une chaire universitaire dédiée aux nanomatériaux par le groupe Bosch

Le groupe Bosch financera une chaire en nanomatériaux à hauteur de 500.000 euros par an pour une durée de dix ans à l’Institut des matériaux appliqués (IAM) de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT- Bade-Württemberg)

Des chercheurs berlinois coordonnent le projet européen “IT Future of Medicine”

L’un des projets pilotes, ITFoM, sera dirigé par Hans Lehrach, Directeur de l’Institut Max Planck de génétique moléculaire et du Centre de recherche génomique et de biologie des systèmes médicale de Dalhem. Au sein de ce projet collaboreront 26 partenaires principaux et 20 partenaires associés issus d’institutions académiques et d’entreprises originaires de 15 pays différents.

Environnement Microclimat en forêt mesuré par un réseau de capteurs sans fil

Pour identifier le comportement des forêts et comprendre comment éviter leurs altérations, des scientifiques spécialisés dans ce domaine relèvent en continu différentes données environnementales in situ. L’influence du changement climatique sur nos forêts ou le taux de pollution sur les sites sont habituellement mesurés à l’aide d’instruments câblés répartis sur la zone d’étude.