logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de l’ingénieur

Des composants logiques à l’échelle de l’atome : le plus petit “ou” du monde développé grâce à la spintronique

Les scientifiques de l’Université de Hambourg ont été les premiers à parvenir à créer un composant logique composé de quelques atomes magnétiques, en utilisant les propriétés de l’électronique de spin ou spintronique. Ce résultat important, publié dans le magazine “Science” le 5 mai 2011, montre que, contrairement aux composants électroniques classiques, aucun flux de courant électrique n’est nécessaire pour la commutation de cette porte logique, puisqu’elle est seulement réalisée par l’alignement magnétique des atomes.

Regarder des vidéos ou autres données numériques en faisant son jogging

Un écran développé par l’IPMS est doté d’une caméra intelligente qui perçoit et suit l’orientation du regard de l’utilisateur, et ainsi envoie l’information à un endroit toujours en périphérie de son champ de vision, afin d’être visible sans perturber la perception de l’environnement direct.

Lancement du nouveau programme technologique IT2Green : l’efficacité énergétique des TIC pour les PME, l’administration et le logement

Le programme IT2Green fait partie de ceux qui ont été validés après le Sommet IT de novembre 2008, lançant le Plan d’action “Green IT pour l’Allemagne.” L’accent sera mis sur l’efficacité énergétique et les innovations écologiques des infrastructures de communication, et le développement des services pour les PME, la gestion et le logement. Le Ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi) va soutenir dans les trois prochaines années dix projets allemands à hauteur d’environ 30 millions d’euros.

L’Université de Kassel développe des robots et logiciels pour des missions extraterrestres

Explorer le système solaire par télé-opérations à partir de la Terre est presque impossible aujourd’hui. L’utilisation d’équipes de robots est alors une solution: un logiciel intelligent intégrant des robots adaptés aiderait à explorer d’autres planètes de manière quasi-indépendante. Des scientifiques du Département des systèmes distribués à l’Université de Kassel (Hesse), en collaboration avec des chercheurs du Centre de recherche allemand sur l’intelligence artificielle (DFKI), sont en train de travailler sur un tel système de développement logiciel et de planification stratégique automatisée, au sein du Centre d’innovation robotique à Brême.

Une réduction des coûts par la caractérisation en ligne des nanocomposites : coup d’envoi du projet européen NanoOnSpect

le projet européen “NanoOnSpect” vise à résoudre les problèmes dans la production de nanocomposites polymères : en utilisant différentes méthodes de mesure et de caractérisation à l’aide de capteurs, une unité de mesure en ligne sera développée pour les processus de mélange des composites. Les informations de ce réseau seront réinjectées dans l’équipement de traitement, et le processus de fabrication des matériaux sera ainsi adapté si nécessaire.