logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Innovation

Utiliser le papier comme matériau de construction

L’université technique de Darmstadt (TU Darmstadt, Hesse) va débuter un nouveau projet de recherche sur quatre ans : “Construire avec du papier” (BAMP !) [1]. L’objectif est d’améliorer les techniques existantes de construction avec du papier, en particulier dans le cas de bâtiments temporaires.

Situation du « genome editing » en Allemagne

Au cours des dernières années, de nouveaux outils de biologie moléculaire ont été mis au point, et permettent désormais de modifier de manière précise le génome des organismes vivants : des “ciseaux moléculaires” arrivent à reconnaître certains domaines définis du génome, sont capables de couper l’ADN de manière contrôlée, et contribuent ainsi à une ingénierie du génome ciblée (modification du matériel génétique existant ou introduction de nouveau matériel génétique). La technique de modification génétique “CRISPR-Cas9” notamment est en train de révolutionner la biologie moléculaire. Cette méthode, présentée en 2012 par la française Emmanuelle Charpentier et l’américaine Jennifer Doudna, permet d’apporter des modifications précises et ciblées à un génome, et ce bien plus rapidement et précisément que les techniques de génie génétique utilisées jusqu’à présent.

Congrès sur l’innovation en santé à Berlin

Les 19 et 20 janvier s’est tenu à Berlin un congrès du Bundesverband Managed Care (association dédiée au développement du système de santé) sur le thème de l’innovation en santé. Ce congrès annuel a rassemblé plus de 500 participants internationaux de tous les secteurs de la santé. Les thèmes centraux ont été le programme d’innovation en santé du gouvernement fédéral, l’e-santé, l’évaluation de l’innovation et le fonds dédié mis en place par le gouvernement. Le congrès a aussi abordé le développement et l’implémentation des innovations dans les systèmes de santé d’autres pays.

Lancement d’un projet de séquençage et d’analyse du génome des porcs

Des chercheurs de l’université d’Hohenheim (Bade-Wurtemberg) et de l’université de Kiel (Schleswig-Holstein) ont lancé une campagne de séquençage et d’analyse du génome de 3 500 porcs. L’objectif est d’identifier la position et la fonction de chacun des gènes de l’ADN porcin pour améliorer les méthodes d’élevage en sélectionnant au mieux les individus pour la reproduction.

La société Fraunhofer renforce ses partenariats avec l’Inde

La société Fraunhofer a annoncé la signature, le 5 octobre 2015, de plusieurs protocoles d’entente avec le gouvernement et des industriels indiens. Cette annonce a eu lieu à l’occasion d’un déplacement officiel de la chancelière allemande, Angela Merkel, en Inde, du 4 au 6 octobre 2015.