Sciences de la matière

La composition du manteau terrestre mieux connue grâce à la détermination des propriétés d’élasticité sous haute pression de la bridgmanite

Une équipe de recherche en géosciences de l’Université de Bayreuth (Bavière) a réussi pour la première fois à déterminer précisément sous haute pression les caractéristiques mécaniques du minéral de bridgmanite [1] qui constitue la moitié du volume de la Terre. Grâce à ces nouvelles mesures, les chercheurs ont pu en déduire une composition chimique plus précise du manteau inférieur jusqu’à une profondeur de 1200 km avec une présence à ¾ de bridgmanite alumino-ferreuse. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue ꞌꞌNatureꞌꞌ en mars 2017.

10 avril 2017