logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de l’ingénieur

Le projet OmniSterr du KIT développe des outils d’aide à la manœuvre des véhicules

Le projet OmniSteer, porté par le Centre de Recherche en Informatique (FZI) de l’Institut de Technologie de Karlsruhe (KIT – Bade-Wurtemberg), consiste à développer l’aide à la manœuvre des véhicules, notamment, un nouveau type de châssis avec lequel les roues du véhicule peuvent être pilotées séparément.

Un nouveau centre pour le développement du véhicule autonome ouvre dans le Bade-Wurtemberg

Le 18 janvier 2016, la ministre du Bade-Wurtemberg pour la science, la recherche et l’art, Theresia Bauer, a inauguré le nouveau centre “Tech Center a-drive” à l’Université d’Ulm (Bade-Wurtemberg) destiné à renforcer la collaboration entre l’Université d’Ulm, l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT – Bade-Wurtemberg), le Centre de recherche en informatique (FZI) de Karlsruhe et Daimler AG, pour le développement du véhicule autonome.

Les chiffres de l’Institut Hasso-Plattner de Potsdam sur la sécurité informatique des logiciels

L’analyse de la base de données de l’Institut Hasso-Plattner (HPI) de Potsdam (Brandebourg) pour l’analyse des attaques informatiques a mis en évidence une baisse du nombre de logiciels vulnérables mais avec une part croissante des logiciels présentant des failles de sécurité d’un haut niveau de criticité.

Projet de stockage innovant d’énergie par l’hydrogène

L’hydrogène pourrait apporter une contribution importante à la protection du climat grâce à sa conversion en énergie électrique qui ne produit que de l’eau pure. Mais jusqu’à présent, il n’existe pas d’application de stockage mobile, économe en énergie, pour ce gaz. Un consortium de recherche composé des universités de Hambourg, d’instituts de recherche et de partenaires industriels [1] démarre un projet visant à élaborer un nouveau procédé de stockage de l’hydrogène au moyen de matériaux nanoporeux, qui va permettre de stocker de l’hydrogène ainsi que de le réémettre d’une manière contrôlée selon un principe similaire à une éponge imbibée d’eau.

Rapport de VDE 2015 : défis et potentiel d’innovation du génie biomédical en Allemagne

La société allemande de génie biomédical (DGBMT) au sein de l’association de l’électrotechnique, de l’électronique et des technologies d’information (VDE) a publié en décembre 2015 un rapport sur les questions de recherche actuelles et les défis dans le domaine du génie biomédical. Ce rapport identifie les facteurs d’innovation de la discipline et les manières d’exploiter leur potentiel, afin d’améliorer de manière significative la qualité des soins.