logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de l’ingénieur

Soirée parlementaire à l’Ambassade des Pays-Bas : la politique de développement de l’électromobilité en débat

Le 26 novembre 2015, s’est tenu à l’Ambassade des Pays-Bas une soirée parlementaire sur l’électromobilité. Celle-ci s’inscrit dans un contexte de développement de la filière, au niveau législatif comme au niveau industriel, après la conférence nationale sur l’électromobilité, l’entrée en vigueur de la loi sur l’électromobilité (EmoG) en juin 2015 et le salon de l’automobile de Francfort en septembre 2015.

De nouveaux investissements en Allemagne dans le secteur de la microélectronique

L’Union Européenne a lancé le 20 novembre 2015 un programme de financement de projets de recherche et de développement dans le secteur de l’électronique : “les Composants et les Systèmes Électroniques pour le Leadership européen” (ECSEL). Treize projets ont été retenus pour un volume de financement de 650 millions d’euros, et neuf de ces treize projets impliquent l’Allemagne.

Les enjeux du Big Data en discussion au Berlin Big Data Center

Le 5 novembre 2015 s’est déroulé au Berlin Big Data Center (BBDC) [1] un séminaire sur la problématique du Big Data et de ses différentes applications. Il a démarré par une session plénière, où une présentation générale du Big Data et de son développement a été effectuée. Puis s’est ensuite déroulée une session de différentes tables rondes, organisées par sujets d’application du Big Data : la mobilité, la santé, l’économie numérique et l’industrie 4.0. Le contenu du présent article correspond aux échanges qui ont été tenus à cette occasion.

Nouveau type de cellule photovoltaïque en tandem silicium/pérovskite

Une équipe du centre Helmholtz pour les Matériaux et l’Énergie de Berlin (HZB) en partenariat avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL, Suisse) est parvenue à intégrer des pérovskites [1] à une cellule photovoltaïque à base de silicium. Le rendement [2] obtenu de 18 % est le plus haut obtenu pour cette configuration de cellule. En apportant des améliorations technologiques, celui-ci pourrait atteindre 30 %.

Vers des cosmétiques biosourcés sans microplastique

L’institut Fraunhofer pour la mécanique des matériaux (IWM) de Halle (Saxe-Anhalt) et le pôle de compétitivité Bioeconomy travaille au sein du projet KosLigCel au développement d’ersatz aux microplastiques contenus dans des produits de soin, comme les exfoliants ou les dentifrices.