28 février 2013

Coopération : mise en place d’un partenariat énergétique entre l’Allemagne et l’Afrique du Sud

Stefan Kapferer, Secrétaire d'Etat au Ministère fédéral de l'économie et de la technologie (BMWi), a signé, au nom du gouvernement fédéral, une déclaration d'intention pour la création d'un partenariat énergétique germano-sud-africain avec la Ministre de l'énergie sud-africaine Dipuo Peters, le 21 février 2013 au Cap. Les principaux thèmes de ce partenariat concernent l'expansion des énergies renouvelables et des réseaux électriques, l'efficacité énergétique et la recherche énergétique. La coopération dans le domaine du captage et stockage du carbone (CSC) est également incluse dans ce partenariat.

Stefan Kapferer, Secrétaire d’Etat au Ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi), a signé, au nom du gouvernement fédéral, une déclaration d’intention pour la création d’un partenariat énergétique germano-sud-africain avec la Ministre de l’énergie sud-africaine Dipuo Peters, le 21 février 2013 au Cap. Les principaux thèmes de ce partenariat concernent l’expansion des énergies renouvelables et des réseaux électriques, l’efficacité énergétique et la recherche énergétique. La coopération dans le domaine du captage et stockage du carbone (CSC) est également incluse dans ce partenariat.

« Le gouvernement fédéral salue le partenariat énergétique entre l’Allemagne et l’Afrique du Sud », a indiqué M. Kapferer. « Les secteurs énergétiques de nos deux pays possèdent de nombreux points communs, tels que la forte dépendance en importations de combustibles fossiles. Depuis de nombreuses années, l’Afrique du Sud contribue de manière significative à l’approvisionnement en charbon de l’Allemagne. Parallèlement, l’Afrique du Sud et l’Allemagne opèrent actuellement une transformation durable de leur approvisionnement énergétique. Les conditions de développement des énergies renouvelables et d’accroissement de l’efficacité énergétique sont particulièrement favorables en Afrique du Sud. Ce pays peut, à ce sujet, bénéficier de la vaste expérience des entreprises technologiques allemandes. Ainsi, ce partenariat énergétique apportera des avantages cruciaux pour la sécurité d’approvisionnement des deux pays ».

L’Afrique du Sud est un marché de plus en plus attractif pour les entreprises allemandes du secteur des énergies renouvelables. En particulier dans les domaines des énergies éolienne et solaire, l’Afrique du Sud offre un grand potentiel pour les fournisseurs technologiques allemands. Les énergies renouvelables peuvent fournir des solutions concrètes pour un approvisionnement fiable en électricité et pour l’électrification complète du pays. Le partenariat énergétique s’appuie sur les accords existants entre le gouvernement fédéral allemand et l’Afrique du Sud dans le domaine de l’énergie, et met l’accent sur la promotion des activités du secteur privé. Il est dirigé à l’échelle gouvernementale par un groupe de travail de haut niveau. En pratique, la coopération est organisée en sous-groupes thématiques auxquels des représentants du gouvernement et de l’industrie des deux Etats peuvent participer.

Dans une même optique, le BMWi est présent pour la deuxième fois au salon « Energy Indaba » de Johannesburg, que M. Kapferer a visité le 20 février 2013. Par ailleurs, une délégation d’entreprises allemandes du secteur photovoltaïque s’est déplacée du 25 au 28 février 2013 à Johannesburg afin de mener des discussions commerciales avec des entreprises sud-africaines [1].

[1] Cette action est menée grâce à l’initiative pour l’export des énergies renouvelables. Les initiatives pour l’export des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, créées par le BMWi respectivement en 2002 et 2007, soutiennent les entreprises allemandes par des informations sur les marchés internationaux, un accompagnement pour le développement d’activités commerciales à l’étranger et du marketing pour l’exportation. Pour plus d’informations, voir les sites web des deux initiatives : http://www.exportinitiative.bmwi.de/ et http://www.efficiency-from-germany.info/

– L’Afrique du Sud est également l’un des quatre pays cibles du programme de qualification TREE (transfert d’énergie renouvelable et d’efficacité), qui complète les mesures prises par l’initiative pour l’export des énergies renouvelables. L’objectif du programme est d’atteindre une meilleure compréhension de la performance des différentes technologies d’énergies renouvelables, créant ainsi une base pour le développement de mécanismes efficaces de soutien à ces technologies. Les quatre pays visés sont la Russie, l’Angola, le Mozambique et l’Afrique du Sud. Pour plus d’informations sur ce programme, se reporter à son site web (en anglais) : http://www.tree-project.de/

 

 

Sources :

« Bundesregierung begründet deutsch-südafrikanische Energiepartnerschaft », communiqué de presse du BMWi – 21/02/2013 – http://www.bmwi.de/DE/Presse/pressemitteilungen,did=552820.html

 

Rédacteurs :

Hélène Benveniste, helene.benveniste@diplomatie.gouv.fr – http://www.science-allemagne.fr/