10 juillet 2017

L’appel de chercheurs pour endiguer le changement climatique

Le 28 juin 2017, une soixantaine de chercheurs, de décideurs politiques et industriels, d’analystes et d’économistes ont appelés dans une communication de la revue Nature les décideurs politiques qui se réuniront en Allemagne début juillet à l’occasion du G20 à tenir compte de 6 points clés qui pourront amener à une révolution industrielle verte visant à limiter l’utilisation de combustibles fossiles et les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Les 3 prochaines années sont cruciales pour mettre en application l’accord de Paris et atteindre l’objectif fixé de limitation du réchauffement climatique à 2°C surtout qu’à partir de 2020 les Etats-Unis auront pu se retirer de cet accord. Dans leur appel, les auteurs sont plutôt confiants dans la volonté des décideurs politiques à mettre en application cet accord.

Cet appel décline six points clés à mettre en application d’ici 2020 pour atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris :

  • dans le domaine de l’énergie, tendre vers une production d’énergie totale à partir de 30% d’énergies renouvelables et stopper la production à partir de centrales à charbon ;
  • dans le domaine des transports, favoriser la vente de 15% de véhicules électriques parmi les nouvelles ventes (1% à l’heure actuelle) ;
  • dans le domaine financier, soutenir les actions en faveur du climat à hauteur de 1 trillion de dollars par an ;
  • dans les villes, assurer la décarbonation d’ici 2050 en investissant 300 milliards d’euros par an et améliorer l’efficacité énergétique d’au moins 3% du nombre de logements total chaque année (bâtiment neutre ou à énergie positive) ;
  • dans le domaine de l’environnement, mise en place de politiques favorisant le reboisement et la reforestation, les pratiques agricoles durables et l’utilisation durable des sols agricoles afin de contrebalancer les 12% de GES engendrés par la déforestation et le changement d’utilisation des sols ;
  • dans le domaine industriel, diviser par deux les émissions de GES de l’industrie lourde (industrie métallurgique, chimique, pétrolière, gazière, cimentière) qui produit à l’heure actuelle 1/5 des émissions de CO2 mondiales.

Cet appel a notamment été signé par le Pr. Schellnhuber de l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique (PIK) ainsi que par Laurence Tubiana, actuelle directrice générale de la Fondation européenne pour le climat et ancienne négociatrice française sur les questions afférentes au changement climatique.

Plus d’informations : Lien vers l’appel « Three years to safeguard our climate » en intégralité – https://www.nature.com/news/three-years-to-safeguard-our-climate-1.22201

Source : « Turning the Climate Tide by 2020 « , communiqué de presse du PIK, 28/06/2016 – https://www.pik-potsdam.de/news/press-releases/turning-the-climate-tide-by-2020

Rédacteur : Luc Massat, luc.massat[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr