logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Clusters de pointe (Spitzencluster)

Le programme des clusters de pointe

Le programme des clusters de pointe (Spitzencluster) a été initié en 2007 par le BMBF pour favoriser les partenariats public-privés dans les domaines-clés de la Stratégie High Tech. Ouvert à toutes les thématiques, le programme des clusters de pointe prévoyait une série de trois appels à candidatures avec cinq clusters sélectionnés par appel d’offres. L’objectif des clusters de pointe est de faciliter le transfert de résultats issus du domaine de la R&D vers des produits et services innovants en mettant en place une stratégie de recherche basée sur une vision à long terme, en développant des technologies proches des attentes du marché et en favorisant le soutien scientifique et pratique aux jeunes chercheurs tout comme des offres d’enseignement et de formation.

Le développement des clusters de pointe s’appuie sur un fort ancrage régional, une masse critique en R&D reconnue pour son excellence et un financement privé d’au moins 50%. Doté d’un budget public de 40M€ sur cinq ans, chaque cluster doit être en mesure de développer rapidement ses produits et services en favorisant les projets de recherche public-privé et le développement pré-concurrentiel. Cette activité contribue ainsi à renforcer l’innovation, la croissance et l’emploi dans la région.

 

Les concours

Trois concours ont été réalisés (2008, 2010 et 2012) qui ont sélectionné les thématiques de l’électronique organique (Rhin-Neckar), la microélectronique à haute efficacité énergétique (Saxe), le photovoltaïque (Solarvalley dans le centre de l’Allemagne), l’aéronautique (Hambourg), la médecine personnalisée (Munich et région Rhin-Neckar), les technologies de la santé (Nuremberg), les TIC (Sud-ouest de l’Allemagne), les microtechniques (Bade-Wurtemberg), l’efficience en logistique (Ruhr), la bio-économie (Saxe-Anhalt et Saxe), l’immunothérapie (Rhénanie-Palatinat, Hesse, Bade-Wurtemberg), l’électro-mobilité (Bade-Wurtemberg), les systèmes intelligents (Rhénanie du Nord-Westphalie), les nouveaux matériaux (Bavière).

Les quinze clusters choisis recevront un total de 600M€ sur cinq ans du BMBF et la même somme de la part des entreprises participantes (PME et grands groupes industriels). Cela représente plus de 1,2Md€ investis dans la recherche allemande axée sur le partenariat public-privé.

Voir l’ensemble des clusters en Allemagne : http://www.bmbf.de/pub/deutschlands_spitzencluster_de_en.pdf

Nos rubriques