logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

513 résultats pour « saxe »

Acceptation des infrastructures de réseau électrique en Basse-Saxe : nouveau sujet de recherche de l’Université d’Osnabrück

Le Ministère de la science et de la culture de Basse-Saxe et le Conseil d’administration de la Fondation Volkswagen ont donné leur feu vert à un nouveau domaine de recherche majeur au sein de l’Université d’Osnabrück, intitulé “Net Future Niedersachsen – Stratégies et mesures visant à accroître l’acceptation du développement du réseau de transport électrique en Basse-Saxe en termes de communication, de juridiction et de contrôle sur la base d’options de conception techniques et d’aménagement du territoire”.

Actualités sur l’électromobilité en Saxe et à Berlin

Le groupe de jeunes chercheurs “fahrE” de l’Université technique de Chemnitz (TUC – Saxe) lance des essais de voitures et de vélos électriques en conditions réelles. Après avoir mis en place des stations de rechargement, quatre voitures et huit vélos électriques ont été lancés par la TUC. Ce projet est financé par le Fonds social européen (ESF) et le Land de Saxe à hauteur de 876.000 euros. Ces véhicules seront utilisés pour circuler sur le campus de la TUC. Les modes d’utilisation des véhicules seront étudiés. L’objectif consistera surtout à préparer d’un point de vue social le passage à une mobilité électrique.

Actualités sur l’électromobilité en Basse-Saxe, en Bavière et à Berlin

Pendant un mois, la régie municipale des transports de Munich (MVG – Bavière) va tester un bus électrique sur une ligne commerciale. Le modèle choisi est un bus électrique polonais de la marque “Solaris”.

19,5 millions d’euros pour la recherche en Basse-Saxe

Quatre établissements d’enseignement supérieur de Basse-Saxe ont reçu un financement supplémentaire d’un total de 19,5 millions d’euros pour leurs projets de recherche. Il s’agit du premier appel à projet pour 2013 d’une initiative commune du Ministère de la science et de la culture du Land et de la Fondation Volkswagen, le “Niedersächsischen Vorab” [1]. L’objectif de ce programme est de renforcer le profil de recherche des établissements d’enseignement supérieur de Basse-Saxe dans les domaines où ils ont un avantage comparatif. Les projets proviennent de domaines divers, de la médecine à l’informatique en passant par les sciences culturelles. Le programme de soutien possède également un volet d’aide aux jeunes chercheurs, en soutenant la création ou le renforcement de groupes de chercheurs.

Prospection de gisements de métaux et terres rares en Saxe

Le 16 janvier 2013, un consortium formé par des administrations et centres de recherche allemands [1] ont déposé une demande de prospection de gisements de métaux auprès du bureau des mines de Freiberg (Saxe). Le domaine d’exploration couvre une zone forestière d’environ 110 km2 à 25 km au sud de Chemnitz, délimitée par les villes de Grünhain-Beierfeld, Elterlein, Zwönitz, Gelenau, Ehrenfriedersdorf et Geyer. Ce domaine a déjà fait l’objet de prospections et d’exploitations minières par le passé, et plus spécifiquement pour l’élément étain. “L’exploration de cette zone présente l’avantage que des facteurs comme la forme de la surface, l’occupation du sol, les infrastructures, les anciennes mines et le recouvrement par des couches de roches plus jeunes jouent un rôle négligeable”, explique Jens Gutzmer, directeur de l’Institut Helmholtz des technologies liées aux ressources (HIF) de Freiberg.