20 mars 2017

Le DLR met en service un supercalculateur pour la recherche en avionique sur son site de Göttingen

Le 8 mars 2017 a été inauguré un supercalculateur destiné à la recherche en avionique sur le site de Göttingen (Basse-Saxe) du Centre allemand de recherche en aérospatiale (DLR).

Le supercalculateur MARVIN_NG dispose d’une puissance de calcul de 239 TFlop/s [1], soit 1500 fois plus qu’un ordinateur courant. Il s’agit d’une amélioration d’un facteur quatre par rapport au système précédent. Plus spécifiquement, des simulations aéroélastiques, concernant notamment la pénétration des ailes d’un avion dans l’air, nécessitent de grandes quantités de calcul. D’autres phénomènes comme le battement d’ailes exposées au vent (comme un drapeau), sur les avions, les hélicoptères, les turbines ou les éoliennes, vont être plus précisément étudiés et réduits. Par ailleurs, le supercalculateur se veut éco-efficace, en se refroidissant par un système d’eau.

Trois millions d’euros ont été investis pour ce supercalculateur. A titre de comparaison, l’ONERA [2] possède un calculateur Stelvio de 8000 cœurs, 35 téraoctets de mémoire et de 115 TFlop/s de puissance-crête de calcul [3].

Plus d’informations :

[1] « Flop/s » correspond à Floating-point operations per second (Opérations en virgule flottante par seconde). Il s’agit d’une mesure de la vitesse d’un processeur ou d’une des unités de calcul arithmétique d’un processeur.

[2] ONERA est l’Office National d’Étude en Recherche Aérospatiale.

[3] Les moyens de calcul intensif à l’ONERA : http://www.onera.fr/fr/les-moyens-de-calcul-intensifs

Source : « DLR Göttingen nimmt Super-Rechner für Flugzeugforschung in Betrieb », Communiqué de presse du DLR, 08/03/17 – http://www.dlr.de/dlr/presse/desktopdefault.aspx/tabid-10172/213_read-21541/#/gallery/26481

Rédacteur : Aurélien Gaufrès, aurelien.gaufres[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr