logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

septembre 2020

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse

Nos derniers articles

Présidence allemande du Conseil de l’UE : Première réunion informelle des ministres de la #recherche

Présidence allemande du Conseil de l’UE : Première réunion informelle des ministres de la #recherche

Mardi 21 juillet l’Allemagne a organisé sa première réunion ministérielle informelle des ministres de la recherche. Initialement prévue en Allemagne la réunion s’est finalement tenue en visioconférence et s’est terminée par une conférence de presse conjointe entre la ministre allemande de l’éducation et de la recherche, Anja Karliczek, et la Commissaire européenne à l’Innovation et la Jeunesse Mariya Gabriel. Les discussions ont porté sur l’hydrogène vert, l’Espace européen de la recherche, le soutien à la science citoyenne, la résilience, la gestion et la prévention face aux crises futures.

De l’hydrogène vert pour un acier respectueux de l’environnement

De l’hydrogène vert pour un acier respectueux de l’environnement

Salzgitter AG teste l’avenir de la production d’acier. En utilisant l’hydrogène vert comme source d’énergie, l’acier doit être, à l’avenir, produit sur la base de la neutralité climatique. La ministre allemande de la recherche, Mme Karliczek, a visité aujourd’hui le “projet vitrine” pour l’acier vert.

Le centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique finance quatre nouveaux centres sur la mobilité du futur

Le centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique finance quatre nouveaux centres sur la mobilité du futur

La loi de renforcement structurel adoptée le 3 juillet dernier par le Bundesrat et le Bundestag garantit le financement de quatre nouveaux centres du DLR. L’institut pour les carburants du futur de Juliers (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), l’institut pour la propulsion aéronautique à faible émission de Cottbus (Brandebourg) et, sur l’enjeu de l’avion électrique, un centre dédié aux avions légers réparti entre Aix-La-Chapelle et Merzbruck (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) et le centre de compétences sur les systèmes de l’aéronautique basé à Cochstedt (Saxe-Anhalt) doivent ainsi renforcer la position de l’Allemagne sur les technologies du numérique et de la sobriété carbone.

Présidence allemande du Conseil de l’UE : Santé mondiale, souveraineté numérique et climat au cœur des priorités scientifiques

Présidence allemande du Conseil de l’UE : Santé mondiale, souveraineté numérique et climat au cœur des priorités scientifiques

Du 1er juillet au 31 décembre 2020 l’Allemagne prend la présidence du Conseil de l’Union Européenne (UE). Une occasion pour le pays de mettre en avant ses priorités politiques à l’agenda, notamment dans le domaine scientifique. En raison de la crise du Covid-19, la santé mondiale y occupera une place prépondérante. Dans le cadre de la sortie de crise l’Allemagne souhaite faire de la souveraineté numérique, de l’intelligence artificielle et de la technologie quantique ainsi que des politiques climatiques et environnementales les points centraux de sa présidence.

Les académies allemandes des sciences pour une transformation énergétique de l’Europe

Les académies allemandes des sciences pour une transformation énergétique de l’Europe

Avec leur déclaration commune « Transition énergétique 2030 : le chemin européen vers la neutralité climat », l’Académie Léopoldine, l’académie allemande des sciences et de l’ingénierie (Deutsche Akademie der Technikwissenschaften) et l’union des académies des sciences allemandes (Akademienunion) proposent une véritable feuille de route pour inscrire la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne dans le cadre du Green Deal et sur la voie de la neutralité carbone à l’horizon 2050.