logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse.

Nos derniers articles

Ecoles doctorales de l’Université Technique de Dresde

Une première école doctorale démarrée en 2006 au sein de l’Université Technique (TUD) de Dresde (Saxe) va être prolongée, alors qu’une seconde va être mise en place.

Décision du Bundesrat sur la politique énergétique allemande

Le 26 novembre 2010, le Conseil fédéral (Bundesrat) a validé 4 lois importantes du concept énergétique du Gouvernement fédéral [1] : les 11ème et 12ème amendements de la loi sur le nucléaire (AtG), la loi sur la taxe sur les combustibles et la loi d’édification d’un “Fonds d’investissement énergie-climat”.

Création d’un nouvel institut Helmholtz pour la recherche en batteries

Les batteries représentent un enjeu considérable pour le futur technologique, qu’il s’agisse de l’électromobilité ou de l’intégration d’énergies fluctuantes telles que l’énergie solaire et éolienne dans le système énergétique.

Cellules souches : la DGN et la DGP alertent sur les dangers du XCell Center

Ces dernières semaines, une nouvelle polémique concernant les cellules souches a fait son apparition après le décès d’un enfant d’un an et demi traité par des cellules souches au XCell Center de Düsseldorf.

Munich se positionne au centre de la recherche européenne sur le climat et les technologies de l’information

L’Université technique de Munich (TUM), grâce à sa participation à deux nouveaux projets d’innovation et de recherche européens avoisinant chacun un budget de 100 millions d’euros, s’est positionnée comme point stratégique pour le développement de la protection du climat et l’avenir des technologies de l’information.