logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse.

Nos derniers articles

Le gouvernement fédéral prévoit une baisse des subventions sur l’électricité photovoltaïque

En raison de l’explosion des coûts du soutien à l’électricité photovoltaïque (PV), le gouvernement fédéral prévoit de réduire les subventions accordées aux possesseurs d’installations PV.

BASF et le KIT fondent un laboratoire commun pour les matériaux de batterie

BASF et l’Institut de Technologie de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg) ont conclu le 21 janvier 2011 un accord pour la mise en place d’un laboratoire commun dédié à la recherche sur les matériaux pour les batteries du futur, baptisé BELLA (Batteries and Electrochemistry Laboratory).

Plan d’action 2015 du Gouvernement fédéral pour les nanotechnologies

Le gouvernement fédéral a adopté le 12 janvier 2011 un nouveau plan d’action 2015 en faveur des nanotechnologies (Aktionsplan Nanotechnologien 2015).

2,5 millions d’euros pour la recherche sur le titane pour l’université de Clausthal

Le titane est léger, mécaniquement robuste, résiste à la corrosion et aux températures extrêmes. Ses propriétés en font un matériau idéal pour l’industrie. Cependant, la chaîne de production est très consommatrice d’énergie et coûteuse. Afin de réduire ces dépenses, aussi bien énergétiques que financières, l’Agence allemande de moyens pour la recherche (DFG) a mis en place un groupe de recherche au sein de l’Université technique de Clausthal (Basse-Saxe), qu’elle soutient à hauteur de 2,5 millions d’euros sur une période de 3 ans.

L’Institut Leibniz IFM-GEOMAR deviendra bientôt un Centre Helmholtz

Georg Schütte, Secrétaire d’Etat au Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche (BMBF), et Cordelia Andreßen, Secrétaire d’Etat du Land de Schleswig-Holsteins déléguée à la science, ont annoncé le 11 janvier 2011 que l’Institut Leibniz des sciences marines (IFM-GEOMAR) de Kiel changera prochainement de statut.