logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

juin 2020

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse

Nos derniers articles

Environnement Microclimat en forêt mesuré par un réseau de capteurs sans fil

Pour identifier le comportement des forêts et comprendre comment éviter leurs altérations, des scientifiques spécialisés dans ce domaine relèvent en continu différentes données environnementales in situ. L’influence du changement climatique sur nos forêts ou le taux de pollution sur les sites sont habituellement mesurés à l’aide d’instruments câblés répartis sur la zone d’étude.

Mayence possède la source la plus performante au monde de neutrons ultra-froids

Des chercheurs de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence (JGU, Rhénanie-Palatinat) ont construit la source d’électrons ultra-froids la plus performante à ce jour

Le BMBF combat les maladies négligées et dues à la pauvreté

Les Nations Unis avaient formulé en 2000 huit objectifs du millénaire pour le développement (OMD) avec pour finalité de combattre la pauvreté dans le monde. A la lumière de ces objectifs, le Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche allemand (BMBF) a décidé d’amplifier son effort de financement dans la recherche sur les maladies négligées et dues à la pauvreté.

La DFG met en place 13 nouveaux programmes prioritaires

Lors de sa session de début d’année, le Sénat de l’Agence allemande des moyens pour la recherche (DFG) a décidé de subventionner treize nouveaux programmes prioritaires (SPP). Ces derniers démarreront leurs travaux début 2012. Ces nouveaux SPP couvrent l’ensemble de la recherche, depuis les sciences sociales jusqu’aux sciences naturelles en passant par les sciences de l’ingénieur. Ils ont été choisis parmi 57 propositions de concepts. Au cours des prochains mois, les demandes de subvention vont être évaluées et examinées au regard de la qualité scientifique du projet. Ainsi, douze des projets vont d’abord être subventionnés pour trois ans, le treizième seulement pour deux ans. Ils recevront tous 23,9 millions d’euros pour la première année sur les 70 millions de prévus pour les premières années. En règle générale, ces SPP mènent leurs travaux sur six ans. Leur nombre atteindra 94 en 2012.

Des composants logiques à l’échelle de l’atome : le plus petit “ou” du monde développé grâce à la spintronique

Les scientifiques de l’Université de Hambourg ont été les premiers à parvenir à créer un composant logique composé de quelques atomes magnétiques, en utilisant les propriétés de l’électronique de spin ou spintronique. Ce résultat important, publié dans le magazine “Science” le 5 mai 2011, montre que, contrairement aux composants électroniques classiques, aucun flux de courant électrique n’est nécessaire pour la commutation de cette porte logique, puisqu’elle est seulement réalisée par l’alignement magnétique des atomes.