logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Assemblée générale du programme national d’innovation pour les technologies de l’hydrogène et des piles à combustible (NIP)

L’assemblée générale du programme national d’innovation pour les technologies de l’hydrogène et des piles à combustible (NIP) s’est tenue les 7 et 8 novembre 2011 à Berlin. La coordination et la gestion des NIP est confiée à une structure nationale dédiée aux technologies des piles à combustibles et de l’hydrogène, NOW GmbH, qui sert d’interface entre l’Etat fédéral, l’industrie et la recherche. Le NIP est subventionné à hauteur totale de 1,4 milliard d’euros entre 2006 et 2016, à part égale entre le Gouvernement fédéral [1] et l’industrie.


L’assemblée générale du programme national d’innovation pour les technologies de l’hydrogène et des piles à combustible (NIP) s’est tenue les 7 et 8 novembre 2011 à Berlin. La coordination et la gestion des NIP est confiée à une structure nationale dédiée aux technologies des piles à combustibles et de l’hydrogène, NOW GmbH, qui sert d’interface entre l’Etat fédéral, l’industrie et la recherche. Le NIP est subventionné à hauteur totale de 1,4 milliard d’euros entre 2006 et 2016, à part égale entre le Gouvernement fédéral [1] et l’industrie.

Dans son discours introductif, Rainer Bomba, Secrétaire d’Etat au Ministère des transports, de la construction et du développement urbain (BMVBS) a rappelé que les technologies de l’hydrogène possédaient des avantages indéniables dans le domaine du stockage d’énergie, aussi bien dans les applications mobiles que stationnaires. Cependant, le manque d’infrastructures d’approvisionnement (stations-service par exemple) pourrait nuire à cette image et à la commercialisation de ces technologies. Rainer Bomba a par ailleurs appelé à réfléchir à une stratégie succédant le NIP en 2016.

L’assemblée générale fut l’occasion de présenter la troisième version du NIP, publiée en octobre 2011. Celle-ci prend en compte les progrès accomplis dans la recherche depuis le début de sa mise en oeuvre ainsi que l’adoption en juin 2011 de la nouvelle version du concept énergétique du Gouvernement fédéral. La version précédente du NIP comprennait cinq volets :
– transports, production et infrastructures de l’hydrogène
– applications stationnaires dans l’industrie
– Applications stationnaires dans les habitations
– marchés spéciaux (TIC, engins de manutention, petits véhicules)
– thèmes transverses (qualification du personnel, réduction des coûts de production, augmentation de la durée de vie des appareils, etc…)

Dans la nouvelle version du NIP, le volet “production de l’énergie” devient désormais une thématique à part entière. De plus, le chapitre concernant les thèmes transverses a été complété.

Depuis la fondation de la NOW GmbH en février 2008, 393 millions d’euros ont été dépensés par le Gouvernement fédéral dans des projets de recherche et de démonstration liés aux technologies de l’hydrogène et des piles à combustible. Dans le domaine des transports, les axes de recherche concernent aussi bien l’optimisation des piles à combustible (réduction de la quantité de platine utilisée dans les cellules, optimisation de la couche de diffusion de gaz entre la plaque bipolaire et la couche de catalyseur), que l’élaboration de réservoirs à hydrogène pour les véhicules ou bien la construction de stations-service fournissant de l’hydrogène. Des projets de démonstration de flottes de véhicules à piles à combustible sont par ailleurs menés sur des modèles F-Cell (Daimler), Hydrogen 4 (Opel), Toyota et HyMotion3/HyMotion4 (Volkswagen). Enfin, un bus fonctionnant avec un moteur thermique à hydrogène est actuellement en phase de test à Berlin, sur une ligne rapide du réseau régulier de la société des transports en commun (BVG).

[1] La part allouée par le Gouvernement fédéral, d’un montant de 700 millions d’euros, est répartie comme suit :
– 500 millions d’euros proviennent du Ministère des transports, et de la construction et du développement urbain (BMVBS)

– 200 millions d’euros proviennent du Ministère de l’économie et de la technologie (BMWi)

 

Pour en savoir plus, contacts :

La liste de l’ensemble des projets du NIP est disponible sur le portail web de la NOW GmbH : http://www.now-gmbh.de/de/projektfinder.html

 

Sources :

Participation à la conférence “NIP-Vollversammlung” – 07-08/11/2011

 

Rédacteurs :

Lucas Ansart, lucas.ansart@diplomatie.gouv.fr – https://www.science-allemagne.fr