AGENDA

AGENDA

NOS ÉVÈNEMENTS

NOS ÉVÈNEMENTS

Conférence – Électricité, chaleur et transport : enjeux de l’intégration sectorielle à l’Ambassade de France à Berlin, le mardi 28 février 2017

L’Office franco-allemand pour la transition énergétique (OFATE) organise à l’Ambassade de France à Berlin, le mardi 28 février 2017, une conférence sur le thème suivant :

Électricité, chaleur et transport :
enjeux et potentiels de l’intégration sectorielle pour la transition énergétique

Pour l’année 2030, des objectifs ambitieux ont été fixés en France comme en Allemagne. Ainsi, les énergies renouvelables devront couvrir 32% de la consommation énergétique finale en France et 30 % en l’Allemagne.
Pour intégrer cette part croissante d’énergies renouvelables, le système électrique devra devenir plus flexible. La transition énergétique nécessitera également de décarboner l’ensemble de l’économie et un usage efficace des ressources.

Nouvelle France Industrielle : construire l’industrie française du futur

L’industrie française est à un moment clé de son existence. Le numérique et les nouvelles technologies de fabrication offrent une opportunité historique à nos entreprises de se moderniser, d’innover et de produire en France.Pour porter cette ambition, le Président de la République a lancé, dès 2013, la Nouvelle France Industrielle pour accompagner la montée en gamme de nos entreprises en les aidant à se positionner sur les marchés d’avenir. Le Gouvernement a défini 9 grandes priorités qui ont pour objectif d’apporter des réponses concrètes aux grands défis économiques et sociétaux.

Rapport sur le budget de l’enseignement supérieur allemand

Un rapport de la Fondation Hans Böckler paru en novembre 2016 dresse un inventaire des modes de financement des établissements de l’enseignement supérieur en Allemagne.

L’année 2016 de la politique de recherche allemande résumée en chiffres

Le BMBF tire le bilan des actions réalisées au cours de l’année 2016.

La fin de l’année 2016 a été marquée par l’annonce de l’objectif de 3% du PIB investi dans la R&D atteint en 2015 par Allemagne, selon un rapport de la Fondation des donateurs pour la science allemande (Stifterverband) [1].

Des vaccins plus efficaces grâce aux faisceaux d’électrons à basse énergie

Différents instituts de la société Fraunhofer ont regroupé leur expertise afin de développer une nouvelle manière de fabriquer des vaccins, qui soit moins toxique, plus rapide et plus efficace. De nombreuses maladies sont actuellement soignées par des vaccins issus d’agents infectieux inactivés dans lesquels les agents pathogènes des virus ont été désactivés chimiquement. Cependant l’usage de substances chimiques pour produire ces vaccins, et en particulier du méthanal, présente de nombreux inconvénients qui pourraient être contournés grâce à la désactivation des agents pathogènes par un faisceau d’électrons à basse énergie.

Le méthanal est en effet toxique pour l’organisme, et doit donc être dilué de manière significative afin de diminuer autant que possible les dangers qu’il représente. Ceci réduit son efficacité contre les agents pathogènes et requiert donc plus de temps avant que la totalité des agents infectieux soit éradiquée, ce qui représente une perte de temps désavantageuse pour l’industrie. Par ailleurs, le méthanal est susceptible de modifier les protéines du virus contre lequel l’organisme produira des anticorps, ce qui rend le vaccin moins efficace.

Le KIT et l’entreprise SAP nouent un partenariat stratégique

Depuis le 22 décembre 2016, l’Institut des Technologies de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg) et l’entreprise SAP ont noué un partenariat sur l’enseignement intégrant le numérique, l’entrepreneuriat et la R&D pour des nouveaux outils numériques appliqués à l’économie et la société.

Plus de biodiversité dans les champs grâce au projet FRANZ

Le ministre fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture, Christian Schmidt, a lancé le 9 janvier 2017 le projet FRANZ soutenu par la fondation Michael Otto pour l’environnement (MOS), le syndicat agricole allemand (DVB), le ministère fédéral de l’Environnement (BMUB) et le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL).

Un algorithme de prévision de la production et de la consommation énergétique d’origine renouvelable

Le Centre allemand de recherche en intelligence artificielle (DFKI) s’est engagé dans un projet visant à mettre au point un algorithme de prévision de production et de consommation de l’énergie d’origine renouvelable fonctionnant selon le principe de l’apprentissage automatique.

     continuer la lecture des articles »

les nuisances sonores de Berlin Schönefeld

Dardesheim un village renouvelable

Reconnaissance d'empreintes digitales