logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

juin 2020

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse

Nos derniers articles

l'appel à candidatures 2020 : Prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn » est reporté au 29 juin

l'appel à candidatures 2020 : Prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn » est reporté au 29 juin

En raison des mesures de sécurité sanitaires en cours, les dates de délais de candidature et la date de la manifestation ont été reportées. La remise du prix aura lieu, en présence de l’ambassadrice Anne-Marie Descôtes, à l’Ambassade de France à Berlin, à partir de septembre 2020 (la date précise sera communiquée ultérieurement).

Le dossier de candidature doit être désormais envoyé avant le lundi 29 juin 2020 à l’adresse suivante : science.berlin-amba@diplomatie.gouv.fr, sous format pdf.

Allemagne : Covid-19 et #innovation. Quels sont les effets de la crise sanitaire sur la R&D des entreprises allemandes ?

Allemagne : Covid-19 et #innovation. Quels sont les effets de la crise sanitaire sur la R&D des entreprises allemandes ?

La pandémie de corona affecte fortement les activités de recherche, développement et innovation (R&D&I) des entreprises allemandes. C’est ce que montrent les résultats d’une enquête que le Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) a menée courant avril 2020 auprès des entreprises allemandes, notamment des PME innovantes.

6 ème EDITION DE LA JOURNÉE FRANCO-ALLEMANDE DES JEUNES CHERCHEUR.E.S

6 ème EDITION DE LA JOURNÉE FRANCO-ALLEMANDE DES JEUNES CHERCHEUR.E.S

L‘Université Franco-Allemande, l‘Assocation Bernard Gregory,
l‘Ambassade de France en Allemagne, Campus France Allemagne et l‘Institut français d‘Allemagne vous invitent à leur journée franco-allemande des jeunes chercheurs, pour la première fois sous forme de webinaire en anglais, le 9 juillet à partir de 14h.

Projet de recherche franco-allemand sur l’#éolien flottant

Projet de recherche franco-allemand sur l’#éolien flottant

Un premier projet de recherche franco-allemand sur l’éolien flottant, intitulé VAMOS (validation, mesure et optimisation des systèmes éoliens flottants), a été lancé avec le soutien financier du ministère allemand de l’économie et de l’énergie (BMWi) et WEAMEC, l’association de recherche et d’innovation pour les énergies marines de la région Pays de la Loire. Son objectif est d’acquérir une meilleure compréhension du fonctionnement et des risques liés aux parcs éoliens flottants pour permettre de réduire leurs coûts et d’accélérer leur mise en service.

34 projets développés au cours du hackathon #WirVsVirus recevront 1,5 millions d’euros de la part du ministère fédéral pour l’éducation et la recherche

34 projets développés au cours du hackathon #WirVsVirus recevront 1,5 millions d’euros de la part du ministère fédéral pour l’éducation et la recherche

Le hackathon WirVsVirus organisé par le gouvernement fédéral du 20 au 22 mars dernier, avait recueilli les contributions de plus de 28 000 participants.

Projet de recherche franco-allemand pour une gestion thermique optimale des véhicules électriques

Projet de recherche franco-allemand pour une gestion thermique optimale des véhicules électriques

La consommation d’énergie des véhicules électriques fait l’objet d’un nouveau projet de recherche impliquant neuf partenaires allemands et français de la recherche, du développement et de l’industrie. Dans le cadre de ce projet, les scientifiques cherchent à mettre en oeuvre des procédés d‘utilisation optimale de l’énergie.
L’objectif est de réduire la consommation d’énergie des véhicules électriques de dix pour cent grâce à un système de gestion thermique innovant (InnoTherMS). Le projet est financé à hauteur d’environ quatre millions d’euros, dont la moitié est apportée par les entreprises participantes.