logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Environnement & Energie

Le conseil consultatif allemand pour le changement global publie son rapport sur le changement d’affectation des sols

Le conseil consultatif allemand pour le changement global publie son rapport sur le changement d’affectation des sols

Le conseil consultatif allemand sur le changement global (WBGU) a rendu public le 3 novembre 2020 son rapport « Changement d’affectation des sols dans l’anthropocène : de la concurrence à l’intégration » au cours d’une conférence de presse organisée en présence des ministres allemandes de la recherche et de l’environnement. Le rapport fait le constat des liens entre le changement climatique, la crise alimentaire et la perte de biodiversité. Il estime que les trois enjeux doivent être traités ensemble et formule des recommandations d’actions à mettre en œuvre dans ce sens.

La stratégie nationale pour le développement des technologies de l’hydrogène en Allemagne

La stratégie nationale pour le développement des technologies de l’hydrogène en Allemagne

La stratégie nationale pour l’hydrogène dépend des ministères de l’économie et de l’énergie (BMWi), de l’environnement (BMU), des transports et infrastructures (BMVI), et de la recherche (BMBF). Chaque ministère a initié ses propres programmes de développement de ces technologies, tandis que certains projets sont conjoints. Le périmètre des transports est sous la responsabilité du BMVI via l’organisation NOW et programme national d’innovation sur l’hydrogène et les piles à combustibles (NIP). Le BMBF et le BMWi se partagent officiellement entre recherche fondamentale et appliquée. Toutefois le BMBF finance plusieurs projets de recherche appliquée.

L’INRAE et l’université de Bonn mettent en lumière les enjeux d’une gestion durable des sols agricoles pour séquestrer le carbone

L’INRAE et l’université de Bonn mettent en lumière les enjeux d’une gestion durable des sols agricoles pour séquestrer le carbone

Une équipe internationale de chercheurs coordonnée par l’INRAE et l’université de Bonn, impliquant aussi le CNRS, a publié le 27 octobre 2020 dans la revue Nature Communications un article sur le potentiel de séquestration de carbone dans les sols agricoles. Cette étude estime qu’une utilisation efficace de ce potentiel permettrait de réduire d’un tiers l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère. Les chercheurs formulent également des recommandations sur les actions à mettre en place pour développer une stratégie mondiale de séquestration du carbone.

Retour du brise-glace Polarstern en Allemagne : la « plus grande expédition polaire de l’Histoire » dresse un constat alarmant des dérèglements climatiques dans la région Arctique

Retour du brise-glace Polarstern en Allemagne : la « plus grande expédition polaire de l’Histoire » dresse un constat alarmant des dérèglements climatiques dans la région Arctique

Après plus d’un an d’exploration de l’océan Arctique dans le cadre de l’expédition MOSAiC, le brise-glace Polarstern a regagné l’Allemagne lundi 12 octobre. Son arrivée a été l’occasion pour les scientifiques impliqués d’alerter sur l’ampleur du réchauffement climatique en cours autour du pôle nord. L’étude des données collectées aura pour objectif d’enrichir la connaissance des changements climatiques dans la région polaire et de ses implications pour le climat les décennies à venir. La plus grande expédition polaire jamais organisée, impliquant plus de 500 chercheurs de 20 nationalités, témoigne aussi de l’importance des moyens mis en œuvre par l’Allemagne dans la recherche sur les sciences de la mer.

Publication du rapport de la société fédérale pour le stockage définitif sur les zones appropriées au dépôt de déchets #nucléaires

Publication du rapport de la société fédérale pour le stockage définitif sur les zones appropriées au dépôt de déchets #nucléaires

Suite à une longue période de tension autour du site de stockage Gorleben, la société fédérale pour le stockage définitif (Bundesgesellschaft für Endlagerung – BGE) a remis un rapport identifiant de nouvelles zones du territoire allemand qui, d’un point de vue géologique, seraient appropriées pour un dépôt de déchets nucléaires. Gorleben ne fait pas partie des nouveaux sites identifiés.