logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Environnement & Energie

Le ministère fédéral allemand de la recherche annonce le financement de trois projets-phare pour les technologies de l’hydrogène, pour un total de 700 millions d’euros

Le ministère fédéral allemand de la recherche annonce le financement de trois projets-phare pour les technologies de l’hydrogène, pour un total de 700 millions d’euros

Le ministère fédéral allemand de la recherche (BMBF) a annoncé mardi 13 janvier 2021 le financement de trois projets-phare pour le développement des technologies de l’hydrogène, à hauteur de 700 millions d’euros d’ici 2025. Ces projets sont coordonnés par l’agence de gestion de projet PtJ à Jülich (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Ils visent à développer trois éléments-clé destinés au futur système énergétique allemand : la production d’hydrogène par électrolyse (projet H2Giga), l’intégration de l’électrolyse sur les parcs éoliens en mer (projet H2Mare), et le transport d’hydrogène (projet TransHyDe). Ces trois projets réunissent plus de 230 partenaires scientifiques et industriels sur l’ensemble des 16 Länder allemands.

L’UE soutient le développement de nouvelles méthodes d’observation de la Terre : un réseau de recherche ouvre une nouvelle vision de l’intérieur de la Terre

L’UE soutient le développement de nouvelles méthodes d’observation de la Terre : un réseau de recherche ouvre une nouvelle vision de l’intérieur de la Terre

Chaque onde sismique qui traverse la croûte terrestre l’altère légèrement. La mise en oeuvre d'une technologie de pointe des capteurs permet pour la première fois de réévaluer les risques tels que les glissements de terrain ou la stabilité des ponts et des bâtiments. Le professeur Céline Hadziioannou de l’Université de Hambourg coordonne le développement de nouvelles méthodes d’observation de la Terre dans toute l’Europe. L’Union européenne finance le réseau à hauteur d’environ quatre millions d’euros sur quatre ans.

La ville de Berlin a atteint en 2019 son objectif climatique pour 2020

La ville de Berlin a atteint en 2019 son objectif climatique pour 2020

La capitale allemande a annoncé avoir atteint en 2019 une réduction de 40,7% de ses émissions de CO2 par rapport à 1990, devançant ainsi son objectif d’étape de baisse de 40% pour 2020. Cette annonce, qui intervient alors que le monde célèbre les 5 ans de l’accord de Paris, semble démontrer la pertinence des objectifs chiffrés à échéances proches comme outils de la lutte contre les dérèglements climatiques, ainsi que la capacité d’action des territoires urbains dans ce domaine. Berlin doit maintenant démontrer sa capacité à poursuivre son action pour atteindre une baisse de 60% de ses émissions pour 2030.

Climatalk 2020 avec Sabrina Speich “L’océan : le véritable cœur battant de notre climat”

Climatalk 2020 avec Sabrina Speich “L’océan : le véritable cœur battant de notre climat”

L’océan joue un rôle central dans le climat et le temps à l’échelle mondiale. L’océan couvre 70 % de la surface du globe. Cet immense réservoir d’eau échange continuellement de la chaleur, de l’humidité et du carbone avec l’atmosphère, ce qui détermine le temps et influence les changements subtils de notre climat. L’océan “est” notre climat en évolution.

Le ministère fédéral allemand de l’Education et de la Recherche annonce 4 milliards d’euros sur 5 ans pour son programme de recherche sur le climat et le développement durable

Le ministère fédéral allemand de l’Education et de la Recherche annonce 4 milliards d’euros sur 5 ans pour son programme de recherche sur le climat et le développement durable

Le ministère fédéral allemand de l’Education et de la Recherche (BMBF) a rendu public mardi 24 Novembre 2020 sa nouvelle stratégie pour le programme FONA (Forschung für Nachhaltigkeit – recherche pour le développement durable). La ministre Anja Karliczek a annoncé un financement de 4 milliards d’euros sur les 5 prochaines années, ce qui représente le double du budget précédent.