logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

74 résultats pour « rhenanie-du-nord-westphalie »

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie investit 40 millions d’euros pour moderniser les études de médecine

Le ministère de l’Innovation, de la Science et de la Recherche (MIWF) du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW) va s’intéresser aux études médicales de demain grâce au programme « Mesures pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement en médecine ». Il va d’ores et déjà investir 40 millions d’euros au cours l’année à venir pour moderniser l’enseignement dans les facultés de médecine et les hôpitaux universitaires du Land.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie développe son réseau d’expertise sur l’industrie 4.0

Le 10 mai 2016, lors de la Journée de la société Fraunhofer à Essen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), la ministre-présidente du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, Mme Hannelore Kraft, a annoncé le lancement du réseau “Production connectée et adaptative” pour le développement de l’industrie 4.0 appliquée aux secteurs de l’énergie, de la mobilité, de la médecine et des biotechnologies.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie publie sa nouvelle stratégie de développement de l’informatique

Lors de l’édition 2016 du CeBIT de Hanovre (Basse-Saxe), le professeur Norbert Pohlmann de l’Institut pour la sécurité de l’internet de Gelsenkirche (Rhénanie-du-Nord-Westphalie, RNW), Monika Gatzke de la plateforme d’Innovation des Systèmes cyber-physiques de la RNW, le professeur Thorsten Holz de l’Institut Horst Görtz pour la sécurité informatique de Bochum (RNW) et Svenja Schulze, ministre de l’Innovation, la Science et la Recherche du Land de NRW (MIWF) étaient présents pour le lancement de la stratégie de développement de l’informatique dans le Land de RNW.

Un projet pour permettre aux personnes en état végétatif de communiquer avec leur entourage

Un projet dirigé par des chercheurs du cluster CITEC (Cluster d’excellence pour les technologies d’interactions cognitives) de l’université de Bielefeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) vise à concevoir un nouvel appareil pour aider les personnes sévèrement handicapées à communiquer. Ce système, appelé « NeuroCommTrainer », pourra déchiffrer les signaux du cerveau et permettre au patient de répondre « oui » ou « non » grâce à des mesures d’électroencéphalographie (EEG).

Utiliser la stimulation cérébrale transcrânienne pour conserver les capacités du cerveau chez les seniors

Utiliser la stimulation cérébrale transcrânienne pour conserver les capacités du cerveau chez les seniors

L’hôpital universitaire de la Charité (Berlin) coordonne un projet national destiné à développer des méthodes de stimulation cérébrale pour aider les personnes âgées à préserver leurs fonctions motrices et sensorielles. Le projet est intitulé « Train-Stim » pour « Plasticité neuronale du vieillissement actif : amélioration des fonctions sensorielles, motrices et cognitives par des interventions d’entrainement et par la stimulation cérébrale non-invasive ».