logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

novembre 2020

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse

Nos derniers articles

Résultats de l’appel à projet « ERC Synergy Grant 2020 » : L’Allemagne en tête des pays européens

Résultats de l’appel à projet « ERC Synergy Grant 2020 » : L’Allemagne en tête des pays européens

Le Conseil européen de la recherche a rendu publique, le 5 novembre, la liste des projets retenus dans le cadre de l’appel à projet « ERC Synergy Grant 2020 ». 34 projets impliquant 116 chercheurs en Europe et à travers le monde ont été sélectionnés parmi les 440 propositions soumises.

Évènement en ligne sur l’appel à projets conjoint franco-allemand sur l’intelligence artificielle le 17 novembre

Évènement en ligne sur l’appel à projets conjoint franco-allemand sur l’intelligence artificielle le 17 novembre

Le ministère français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI), le ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche (BMBF), l’ANR (Agence nationale française pour la recherche), l’agence de gestion de projet DLR (DLR-PT)) et le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France en Allemagne vous invitent à participer à un événement en ligne sur l’Appel à projets”dans le domaine de l’intelligence artificielle” franco-allemand, qui se déroulera en anglais.

La stratégie nationale pour le développement des technologies de l’hydrogène en Allemagne

La stratégie nationale pour le développement des technologies de l’hydrogène en Allemagne

La stratégie nationale pour l’hydrogène dépend des ministères de l’économie et de l’énergie (BMWi), de l’environnement (BMU), des transports et infrastructures (BMVI), et de la recherche (BMBF). Chaque ministère a initié ses propres programmes de développement de ces technologies, tandis que certains projets sont conjoints. Le périmètre des transports est sous la responsabilité du BMVI via l’organisation NOW et programme national d’innovation sur l’hydrogène et les piles à combustibles (NIP). Le BMBF et le BMWi se partagent officiellement entre recherche fondamentale et appliquée. Toutefois le BMBF finance plusieurs projets de recherche appliquée.

Recherche contre le #cancer : Comment empêcher la propagation des cellules tumorales via les vaisseaux lymphatiques

Recherche contre le #cancer : Comment empêcher la propagation des cellules tumorales via les vaisseaux lymphatiques

Quel rôle jouent les vaisseaux lymphatiques dans la métastase des cellules cancéreuses ? Des scientifiques du Centre allemand de recherche sur le cancer et de la Faculté de médecine de Mannheim de l’Université de Heidelberg ont mis au point une méthode pour étudier cette question chez la souris. L’objectif de ces travaux était d’identifier de nouveaux moyens de bloquer la colonisation et la propagation dangereuses des cellules tumorales.

Allemagne : Publication du rapport sur la mobilité internationale des étudiants et jeunes chercheurs “Wissenschaft weltoffen 2020 “

Allemagne : Publication du rapport sur la mobilité internationale des étudiants et jeunes chercheurs “Wissenschaft weltoffen 2020 “

Le 28 octobre 2020, le BMBF (ministère fédéral de l’éducation et de la recherche) en collaboration avec le DAAD (office allemand d’échanges universitaires) et le DZHW (centre allemand pour l’enseignement supérieur et la recherche scientifique) ont présenté le rapport annuel sur la mobilité internationale des étudiants et jeunes chercheurs vers et depuis l’Allemagne. Pour la deuxième année consécutive, l’Allemagne est le pays d’accueil non anglophone le plus attractif pour les étudiants étrangers.