logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

juin 2021

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse

Nos derniers articles

Energie du futur : Création d' un centre de recherche fédéral de grande envergure dans le domaine de la gestion de l'énergie dans la région de la Lusace (SAXE, Allemagne)

Energie du futur : Création d' un centre de recherche fédéral de grande envergure dans le domaine de la gestion de l'énergie dans la région de la Lusace (SAXE, Allemagne)

Atteindre les objectifs climatiques et développer des technologies durables pour l’approvisionnement, le stockage et l’utilisation futurs de l’énergie sera un défi mondial dans les années à venir. Dans le même temps, de nombreuses régions encore caractérisées par l’exploitation de combustibles fossiles sont en pleine mutation structurelle – en Allemagne comme ailleurs. C’est le cas de […]

Bulletin d’actualité de la recherche allemande

Bulletin d’actualité de la recherche allemande

Revue de presse bimensuelle rédigée par le service pour la science et la technologie de l’ambassade de France à Berlin : Lisa Lacroix (politique de recherche et numérique), Julien Potier (énergie et environnement), Eloïse Soulier (santé et sciences du vivant). Relecture: Thomas Simon.

Appel à candidatures 2021 pour le prix Forcheur : collaborations franco-allemandes entre jeunes chercheurs

Appel à candidatures 2021 pour le prix Forcheur : collaborations franco-allemandes entre jeunes chercheurs

Néologisme forgé à partir des mots allemand Forscher et français chercheur, le terme Forcheur, emprunté à l’ouvrage éponyme de Gérard Foussier, désigne les scientifiques qui travaillent ensemble au quotidien de part et d’autre du Rhin. L’Ambassade de France en Allemagne et l’Université Franco-Allemande, en partenariat avec Sanofi Deutschland et BASF France, organisent chaque année le Prix Forcheurs Jean-Marie Lehn afin de récompenser un binôme franco-allemand de jeunes chercheurs pour l’excellence de leur collaboration, dans les domaines de la chimie, de la santé ou de la pharmacologie. Son nom évocateur témoigne d’une forte volonté de rapprocher les communautés scientifiques françaises et allemandes. Il est parrainé par le professeur Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie.

Expédition “Erdreich” , une action citoyenne pour explorer l'état des sols sur 9000 sites en Allemagne

Expédition “Erdreich” , une action citoyenne pour explorer l'état des sols sur 9000 sites en Allemagne

Le vendredi 23 avril débute la première grande campagne nationale de science citoyenne sur la santé des sols en Allemagne : des milliers de citoyens allemands prêtent leur concours pour explorer l'état des sols suite à une initiative du ministère allemand pour l'éducation et la recherche (BMBF).

Retour sur le parcours de Stefan Pfister, lauréat 2021 du Prix de l'Arc pour ces travaux sur les tumeurs cérébrales de l’enfant.

Retour sur le parcours de Stefan Pfister, lauréat 2021 du Prix de l'Arc pour ces travaux sur les tumeurs cérébrales de l’enfant.

Stefan Pfister, lauréat 2021 du Prix de l'Arc, est directeur du centre Hopp d’oncologie pédiatrique (Kindertumorzentrum) de Heidelberg et directeur du département de neuro-oncologie pédiatrique au Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ). Il est médecin à l’hôpital universitaire de Heidelberg, spécialiste de neuro-oncologie pédiatrique. Ce pédiatre de 46 ans a obtenu son doctorat en 2002 à l’université de Tübingen et effectué sa formation clinique dans les hôpitaux universitaires de Mannheim et Heidelberg. Il a ensuite été post-doctorant au Dana Faber Cancer Institute de la Harvard Medical School à Boston puis au DKFZ dans l’équipe de Peter Lichter, où il s’est spécialisé dans l’étude des tumeurs cérébrales de l’enfant.