logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Smart grids : rapport final du programme de démonstration E-Energy

Le Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) a présenté, le 7 mai 2014, le rapport final du programme technologique “E-Energy : Smart Energy made in Germany” . Le but de ce programme était de trouver les moyens d’améliorer l’approvisionnement en électricité à l’aide de technologies de l’information et de la communication (TIC).


Le Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) a présenté, le 7 mai 2014 à Berlin, le rapport final du programme technologique “E-Energy : Smart Energy made in Germany” [1]. Le but de ce programme d’une durée de cinq ans, lancé par le BMWi, était de trouver les moyens d’améliorer l’approvisionnement en électricité à l’aide de technologies de l’information et de la communication (TIC), en particulier en termes d’intégration accrue des énergies renouvelables.

 
A cette occasion, Sigmar Gabriel, Ministre fédéral de l’économie et de l’énergie, a déclaré : “La transformation de l’approvisionnement énergétique en Allemagne est le projet du siècle, et nous voulons le mener avec succès. C’est pourquoi nous devons développer les énergies renouvelables et les réseaux électriques en étroite collaboration, ainsi qu’augmenter l’efficacité énergétique dans les entreprises et les foyers. Le programme E -Energy constitue dans ce sens une contribution importante. Par exemple, l’exploitation du réseau électrique peut être beaucoup plus efficace grâce à l’utilisation de technologies de l’information et de la communication.”

 
Le BMWi et le Ministère fédéral de l’environnement, la protection de la nature, le bâtiment et la sûreté nucléaire (BMUB) ont ainsi mis en place, conjointement avec des partenaires industriels, six régions-modèle dans lesquelles, entre 2008 et 2013, des technologies-clés et des modèles commerciaux pour le développement des réseaux intelligents ont été étudiés, développés et testés. Une feuille de route pour une plus grande normalisation des réseaux intelligents a également été mise au point. Le BMWi et le BMUB ont soutenu ces projets pilotes à hauteur de 60 millions d’euros ; les partenaires industriels ont, eux, investi 80 millions d’euros. Le rapport final du programme montre que l’utilisation accrue des TIC dans le secteur de l’énergie peut permettre le développement de nouveaux marchés, modèles commerciaux et opportunités pour les entreprises, par exemple pour la mise sur le marché directe de l’énergie produite à partir de nombreuses petites installations, ou encore pour la commercialisation de solutions de flexibilité dans la consommation d’énergie.

 

 

Pour en savoir plus, contacts :

– [1] Le rapport de clôture du programme E-Energy est disponible (en allemand) au lien suivant : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/TwitQ
– Le programme E-Energy avait déjà fait l’objet de plusieurs bulletins électroniques, parmi lesquels : “Le deuxième congrès annuel E-Energy”, BE Allemagne n° 512 – 19/01/2011 – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65622.htm

 

Sources :

“Gabriel: Informations- und Kommunikationstechnologien sind ein wichtiger Baustein der Energiewende”, communiqué de presse du Ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi) – 07/05/2014 – http://www.bmwi.de/DE/Presse/pressemitteilungen,did=637536.html

 

Rédacteurs :

Hélène Benveniste, helene.benveniste@diplomatie.gouv.fr – http://www.science-allemagne.fr/