Les acteurs de la Recherche

Mise à jour : mai 2017

 

Acteurs de la recherche extra-universitaire

L’Allemagne compte quatre grands organismes de recherche extra-universitaires disposant d’une autonomie de gestion (définition des projets scientifiques, allocation des budgets entre les centres, instituts et laboratoires) et bénéficiant de financements conjoints Etat fédéral/Länder. Il s’agit d’organismes dont les champs de recherche sont pluridisciplinaires et les missions complémentaires en termes d’objectifs :

  • La Société Max Planck (MPG), orientée vers la recherche fondamentale ;
  • La Société Fraunhofer (FhG), orientée vers la recherche appliquée et le transfert technologique ;
  • La Communauté des centres de recherche Helmholtz (HGF), regroupant les grandes infrastructures de recherche ;
  • La Communauté Leibniz (WGL), tournée vers la recherche appliquée dans les régions.

 

Acteurs de la recherche universitaire

Les universités sont au cœur du système de recherche allemand et les projets de recherche universitaires sont les récipiendaires des fonds de l’Agence allemande de moyens pour la recherche (Deutsche Forschungsgemeinschaft, DFG).

Dans le but d’améliorer leur profil de recherche, les établissements ont eu recours à différentes stratégies : être sélectionnés comme « Université d’élite » dans le cadre de l’Initiative d’excellence (cf. supra), travailler plus étroitement avec les organismes de recherche extra-universitaires (cf. l’Institut de technologie de Karlsruhe – KIT, Bade-Wurtemberg) ou encore se regrouper au sein d’alliances d’établissements. La plus connue et la plus influente est l’alliance des neuf universités techniques allemandes les plus fortes en recherche (TU9) : Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie), Berlin, Brunswick (Basse-Saxe), Darmstadt, Dresde, Université Leibniz d’Hanovre (Basse-Saxe), KIT, Munich, Université de Stuttgart.

 

Nos rubriques


Dernière modification : 10 août 2017