Le gouvernement allemand engage un plan d’action pour le développement des nanotechnologies

Le 14 septembre 2016, le conseil des ministres allemand a adopté le plan d’action “Nanotechnologie 2020”, initié par le ministère fédéral allemand de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF).

Nouveau programme de financement du BMBF pour l’informatique médicale

Le ministère fédéral allemand de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) souhaite renforcer l’informatique médicale en Allemagne, afin de consolider la recherche biomédicale et améliorer la qualité des soins. Un nouveau dispositif de financements doit permettre de créer les conditions techniques et structurelles afin de mieux exploiter et échanger les données provenant de la pratique des soins et de la recherche médicale. La stratégie de financement a été présentée par la ministre de l’Enseignement et de la Recherche, Johanna Wanka, lors du salon MEDICA à Düsseldorf le 16 novembre 2015.

Le BMBF renforce la recherche sur les soins palliatifs

Le ministère fédéral allemand de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) met en place une nouvelle initiative pour soutenir la recherche et par là-même l’amélioration des soins pour les personnes en fin de vie. Cette initiative fait suite à la loi sur l’amélioration des soins palliatifs, adoptée par le Bundestag le 5 novembre 2015 [1], ainsi qu’aux recommandations conjointes de l’académie allemande des sciences Leopoldina et de l’union des académies allemandes des sciences [2].

[FOCUS] Troisième conférence internationale des clusters du BMBF (30 juin-1er juillet 2015 à Berlin)

Le 30 juin 2015 s’est ouverte à Berlin la troisième conférence internationale des clusters du Ministère fédéral allemand de l’enseignement et de la recherche (BMBF). Pendant deux journées, cet évènement a réuni plus de 500 acteurs de la recherche, de l’économie et de la politique. La manifestation s’inscrivait dans la lignée des deux conférences précédentes, organisées en 2010 et 2012.

“Laboratoire virtuel” franco-allemand pour les cellules solaires à haut rendement

L’Allemagne et la France sont parmi les principaux pays européens pour la recherche sur les semi-conducteurs et les cellules solaires. Afin de renforcer la coopération entre le CEA Tech [1] à Grenoble et Chambéry et l’Institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE) de Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg) [2], les deux partenaires ont signé un accord en mai 2015 pour créer un “laboratoire virtuel” pour les cellules solaires à haut rendement.

     Articles plus anciens »