logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Médecine & Santé

BMBF : Lancement de la nouvelle « HighTech Strategie 2025 »

BMBF : Lancement de la nouvelle « HighTech Strategie 2025 »

Le 5 septembre 2018 le BMBF (ministère fédéral pour l’éducation et la recherche) a publié sa nouvelle Stratégie « HighTech » pour la période 2019-2025.

La première chaîne de fabrication flexible pour les dispositifs médicaux individuels minimalement invasifs

La première chaîne de fabrication flexible pour les dispositifs médicaux individuels minimalement invasifs

Grâce à un nouveau procédé de fabrication flexible, neuf partenaires issus de six pays européens et réunis au sein du projet de recherche « Openmind » ont ouvert la voie à une nouvelle génération d’instruments médicaux peu invasifs : des produits configurables tels que des fils de guidage, des cathéters et des instruments en plastique renforcé de fibres, sans pièces métalliques et donc particulièrement adaptés aux techniques de résonance magnétique. L’objectif du projet était de fournir des technologies de fabrication flexibles nécessaires pour les produits hautement personnalisables.

Agents pathogènes hospitaliers multirésistants : une nouvelle procédure de test accélère leur diagnostic

Agents pathogènes hospitaliers multirésistants : une nouvelle procédure de test accélère leur diagnostic

Une équipe de chercheurs de la Faculté de médecine de Cologne (Rhénanie-du-Nord–Westphalie), en coopération avec le Centre allemand de recherche sur les infections (DZIF), a réalisé une percée scientifique pour accélérer le diagnostic des pathogènes hospitaliers multirésistants. Grâce à une nouvelle méthode immunochromatographique, les chercheurs ont pu identifier dans des échantillons de sang les bactéries résistantes aux antibiotiques de la classe des carbapénemes en 20 à 45 minutes et avec une certitude de 100%, sachant que les procédures d’essai actuelles durent encore jusqu’à 72 heures. Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique PLOS ONE.

Des chercheurs munichois reproduisent le métabolisme de tissus variés simultanément sur 24 heures

Des chercheurs munichois reproduisent le métabolisme de tissus variés simultanément sur 24 heures

Un article récent publié par des chercheurs du Centre Helmholtz de Munich (HZM) dans la revue scientifique Cell donne un aperçu sans précédent des interactions métaboliques qui se produisent dans tout le corps pendant 24 heures. Leurs résultats permettent de mieux comprendre la façon dont les diverses voies métaboliques de l’organisme sont interconnectées et révèlent également des périodes de temps appropriées dans la journée pour les thérapies anti-obésité. L’étude a été menée par le Centre Helmholtz de Munich et l’Université Irvine de Californie en collaboration avec le Centre allemand de recherche sur le diabète (DZD).

Le réseau EUROoC pose les bases d’une recherche européenne commune pour les organes sur puce

Le réseau EUROoC pose les bases d’une recherche européenne commune pour les organes sur puce

L’Institut Fraunhofer d’ingénierie des interfaces et de biotechnologie IGB (Stuttgart) coordonne la mise en place d’un réseau européen de recherche, appelé EUROoC, pour promouvoir la technologie des organes sur puce. Les systèmes d’organes sur puce permettent la reproduction des tissus d’organes humains à très petite échelle. Ils sont considérés comme une alternative d’avenir aux modèles animaux et comme une technologie à fort potentiel pour la recherche pharmaceutique et la médecine personnalisée. Étant donné que le développement de systèmes d’organes sur puce (organ-on-a-chip) nécessite des compétences et une expertise dans des disciplines diverses, l’objectif premier du réseau EUROoC est la formation interdisciplinaire des jeunes scientifiques.