logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Médecine & Santé

Congrès de Berlin en médecine et santé

Congrès de Berlin en médecine et santé

Du 21 au 23 mai 2019, se tenait la vingt-deuxième édition du congrès de la capitale (Hauptstadt Kongress). Ce congrès a réuni cette année plus de 8000 experts de la santé en Allemagne autour de la thématique suivante : Politiques de santé, soins de santé et professions de santé à l’heure de la transition numérique.

Conférence : La science au service de la société ? suivi de la cérémonie de remise du prix Forcheurs – Jean Marie Lehn, le 24 juin à l'ambassade de France de Berlin

Conférence : La science au service de la société ? suivi de la cérémonie de remise du prix Forcheurs – Jean Marie Lehn, le 24 juin à l'ambassade de France de Berlin

Le service pour la science et la technologie près l’ambassade de France en Allemagne organise en partenariat avec l’Université franco-allemande, sous le parrainage du Professeur Jean-Marie Lehn, un concours récompensant un binôme de jeunes chercheurs ou chercheuses, issus des communautés scientifiques française et allemande, sur la base de l’excellence de leur collaboration dans les domaines de la chimie, la santé ou la pharmacologie.

L’expérimentation animale en Allemagne

L’expérimentation animale en Allemagne

Le ministère fédéral allemand de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL) et l’office fédéral des statistiques publient chaque année les chiffres concernant la recherche animale en Allemagne.

En 2017, 2,8 millions d’animaux ont été utilisés pour la recherche, dont 2,068 millions pour des expérimentations animales, et 738 484 abattus pour un prélèvement d’organes (la recherche sur des cellules ou des organes prélevés sur des animaux n’est pas considérée comme relevant de l’expérimentation animale par la loi allemande). Ce nombre est relativement stable depuis 2015 . A titre de comparaison, 1,9 millions d’animaux ont été utilisés pour la recherche en France en 2017.

Une équipe de recherche de Göttingen fait une découverte importante dans la compréhension des processus de mémoire et d’oubli

Une équipe de recherche de Göttingen fait une découverte importante dans la compréhension des processus de mémoire et d’oubli

Être capable d’oublier des expériences et des souvenirs semble être une compétence cérébrale plutôt qu’un dysfonctionnement. L’oubli permet à notre cerveau de s’adapter aux conditions nouvelles, de stocker des informations importantes et d’effacer les informations sans importance. L’équipe de recherche de l’Institut européen des neurosciences de Göttingen (ENI-G) a en effet découvert comment la Protéine « synaptotagmine-3» affaiblit les synapses afin de favoriser l’oubli des souvenirs. Ces travaux sont publiés dans la revue « SCIENCE » du 4 janvier 2019.

L’#Immunothérapie pour combattre le cancer ?

L’#Immunothérapie pour combattre le cancer ?

Des chercheurs du Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ), du Centre national des maladies tumorales (NCT) et du Consortium allemand pour la recherche translationnelle sur le cancer (DKTK) cherchent à utiliser le système immunitaire de l’organisme pour combattre efficacement les cellules tumorales. Leur objectif est le développement de thérapies immunitaires personnalisées.