logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Energies renouvelables et absorption du réseau : plus de coopération aux frontières Est de l’Allemagne

Le 23 janvier 2012, les membres du forum de l’électricité en Europe centrale et occidentale (Central Eastern European Electricity Forum) se sont réunis au Ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi) à Berlin. Ce forum a rassemblé des experts issus des Ministères, administrations, entreprises gestionnaires de réseau et de la bourse des marchés de l’électricité de tous les pays de la région [1] ainsi que des représentants de la Commission Européenne et de l’Agence de Coopération des régulateurs de l’énergie (ACER).


 

Le 23 janvier 2012, les membres du forum de l’électricité en Europe centrale et occidentale (Central Eastern European Electricity Forum) se sont réunis au Ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi) à Berlin. Ce forum a rassemblé des experts issus des Ministères, administrations, entreprises gestionnaires de réseau et de la bourse des marchés de l’électricité de tous les pays de la région [1] ainsi que des représentants de la Commission Européenne et de l’Agence de Coopération des régulateurs de l’énergie (ACER).

Le thème principal était la coopération des gestionnaires de réseaux dans la mise en place effective du marché européen de l’énergie d’ici 2014. La question des “loop flows”, les flux dits “involontaires” d’électricité, a également été discutée. Réunies en trilatérale à la fin de la journée, l’Allemagne, la Pologne et la République Tchèque ont abordé le délicat sujet de l’impact des flux non planifiés d’énergies renouvelables. Ceux-ci, issus majoritairement des éoliennes du nord de l’Allemagne, arrivent sur les territoires voisins et tendent à surcharger leurs réseaux. Il a été décidé à l’issue de cet entretien tripartite d’approfondir la coopération des gestionnaires de réseaux aux frontières. Avec des planifications communes, ces derniers devraient arriver à ménager la stabilité de leurs réseaux. La planification commune des nouvelles constructions et l’élargissement du maillage devrait permettre de résoudre le problème de ces flux involontaires.

[1] Allemagne, Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Autriche et Hongrie

 

 

Sources :

“Treffen des Central Eastern European Electricity Forums im Bundeswirtschaftsministerium”, communiqué de presse du Ministère fédéral de l’économie et de la technologie – 24/01/2011- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/tRNoE

 

Rédacteurs :

Edith Chezel, edith.chezel@diplomatie.gouv.fr – http://www.science-allemagne.fr