logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Innovation dans le domaine alimentaire : lancement du projet EIT Food porté par la TUM

En novembre 2016, l’Institut européen d’innovation et de technologie (European Institute of Innovation and Technology, EIT) a désigné le projet FoodConnects comme le projet vainqueur dans le cadre de son appel à propositions Food4Future, lancé en janvier 2016. L’Université technique de Munich (TUM) dirige et coordonne ce projet, par l’intermédiaire du Professeur Thomas Hofmann, Vice-Président en charge de la Recherche et de l’Innovation à la TUM, et à la tête de la Chaire de chimie alimentaire et de capteurs moléculaires (Lehrstuhl für Lebensmittelchemie und Molekulare Sensorik).


En novembre 2016, l’Institut européen d’innovation et de technologie (European Institute of Innovation and Technology, EIT) a désigné le projet FoodConnects comme le projet vainqueur dans le cadre de son appel à propositions Food4Future, lancé en janvier 2016. L’Université technique de Munich (TUM) dirige et coordonne ce projet, par l’intermédiaire du Professeur Thomas Hofmann, Vice-Président en charge de la Recherche et de l’Innovation à la TUM, et à la tête de la Chaire de chimie alimentaire et de capteurs moléculaires (Lehrstuhl für Lebensmittelchemie und Molekulare Sensorik).

 

EIT Food devrait conduire, dans les sept prochaines années, au financement de 350 start-ups, à la formation de 10 000 futurs diplômés et à la mise sur le marché de 290 nouveaux produits (ou parfois une version améliorée). Des programmes éducatifs (Master labellisé EIT Food, MOOCs, SPOCs, universités d’été, etc.) devraient également être mis en place. En associant les domaines de l’éducation, de la recherche et de l’entrepreneuriat, il s’agit d’encourager l’innovation pour favoriser la croissance et la création d’entreprises et d’emplois. Avec EIT Food, l’idée est que l’Europe soit au cœur d’une révolution durable en matière d’innovation et de production dans l’ensemble du domaine alimentaire.

 

Ce groupement européen FoodConnects est composé de 50 partenaires (instituts de recherche, universités et entreprises) issus de 13 pays (dont 3 ne sont pas membres de l’Union Européenne). Trois entreprises françaises sont partenaires du projet : Roquette Frères SA, Sodexo SA, Vilmorin & Cie. Pour les sept prochaines années, l’Institut européen d’innovation et de technologie finance le projet à hauteur de 400 millions d’euros, auxquels devraient s’ajouter des financements des secteurs privé et public. EIT Food est constitué de 5 centres de co-implantation (Co-Location Centres, CLC) situés à Louvain (Belgique), à Munich (Allemagne), à Reading (Royaume-Uni), à Varsovie (Pologne) et à Madrid (Espagne). Ces centres devront encourager l’innovation, le développement de talents et l’implication des consommateurs dans les zones attribuées.

 

Le prochain appel d’offre de l’EIT concernera la mobilité urbaine.

 

Plus d’informations :
Site web du projet EIT Food : https://eit.europa.eu/eit-community/eit-food

 

Sources :

 

Rédactrice : Antoinette Humeau, antoinette.humeau[at]tum.de – www.science-allemagne.fr