logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de la matière

Nouveau procédé de régénération des charbons actifs pour clarifier les eaux usées

Nouveau procédé de régénération des charbons actifs pour clarifier les eaux usées

Pour filtrer les micropolluants présents dans les eaux usées, les stations de retraitement emploient souvent du charbon actif. Le but du projet ꞌꞌZero Traceꞌꞌ qui a débuté en février 2017 est d’utiliser des matériaux adsorbants issus de ressources renouvelables locales.

Mission GRACE-FO, partenariat entre le GFZ et la NASA pour mesurer le champ de gravitation terrestre

Mission GRACE-FO, partenariat entre le GFZ et la NASA pour mesurer le champ de gravitation terrestre

La mission GRACE-FO vise au remplacement des deux satellites mis en orbite en 2002 lors de la mission GRACE pour mesurer le champ gravitationnel terrestre en délivrant une mise à jour mensuelle. La fabrication des deux nouveaux satellites sera assurée par Airbus Defense & Space.

Le site de Garching qui abrite source à Neutron FRMII s’agrandit pour répondre à la demande croissante des chercheurs

Le site de Garching qui abrite source à Neutron FRMII s’agrandit pour répondre à la demande croissante des chercheurs

Quatre-mille m² d'espace suplèmentaire viennent d'être mis à la disposition de la recherche sur les neutrons à Garshing près de Munich oú est implanté la source à Neutron FRMII.

Des panneaux photovoltaïques TPedge fabriqués sans la procédure conventionnelle d’encapsulation et de stratification

Le concept des panneaux solaires TPedge développé par l’institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE) et l’entreprise Biotronic glass permet de réduire les coûts des matériaux et de production. La raison de cette réduction est que la mise en œuvre du procédé conventionnel d’encapsulation et de stratification n’est pas nécessaire. Les derniers tests de durabilité effectués permettent désormais de passer à la phase de fabrication industrielle.

RERBattery : l’aluminium comme futur matériau de stockage d’énergie pour les batteries

Le projet R2RBattery financé par le ministère fédéral de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) durant les trois prochaines années et coordonné par l’Université de technologie Bergakademie de Freiberg (Saxe) a pour but d’évaluer la viabilité d’une batterie aluminium-ion afin de diversifier les moyens de stockage d’énergie tels que les batteries lithium-ion employées dans la téléphonie mobile notamment.