Le cannabis thérapeutique autorisé en Allemagne

Le 19 janvier 2017, le Bundestag a voté à l’unanimité l’autorisation de l’usage du cannabis thérapeutique. Cet usage sera restreint à des cas individuels atteints de pathologies particulièrement sérieuses et sera soumis à l’approbation de professionnels de santé. Cette loi est vue comme un progrès notable dans le domaine des soins palliatifs et a été accueillie très favorablement par les associations de malades.

Lire la suite

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie investit 40 millions d’euros pour moderniser les études de médecine

Le ministère de l’Innovation, de la Science et de la Recherche (MIWF) du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW) va s’intéresser aux études médicales de demain grâce au programme « Mesures pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement en médecine ». Il va d’ores et déjà investir 40 millions d’euros au cours l’année à venir pour moderniser l’enseignement dans les facultés de médecine et les hôpitaux universitaires du Land.

Lire la suite

Une nouvelle technique chirurgicale pour soigner la valve tricuspide

Des chirurgiens du centre allemand de compétence cardiaque de l’hôpital universitaire de Tübingen ont récemment développé une nouvelle technique chirurgicale afin de soigner les affections de la valve tricuspide. Cette valve, dont le but est de ne laisser passer le flux de sang que dans un sens de l’atrium droit au ventricule droit, a souvent été délaissée dans la recherche chirurgicale. Tout traitement visant à remplacer ou à réparer cette valve requiert donc une chirurgie cardiaque complète dans laquelle la poitrine du patient doit être ouverte. Ainsi, certains patients âgés ou présentant des contre-indications pour être opérés ne peuvent pas bénéficier de ce type de procédure.

Lire la suite

L’effet placebo pour aider la récupération après une chirurgie cardiaque

Une équipe interdisciplinaire menée par les professeurs Winfried Rief (psychologie) et Rainer Moosdorf (chirurgie cardiaque) de l’Université de Marbourg (Hesse) ont démontré que les patients ayant subi une chirurgie cardiaque récupéraient mieux au cours des six mois suivants s’ils étaient soumis à un effet placebo. Cet effet placebo se fonde sur les attentes des patients quant à l’efficacité et aux résultats d’une thérapie.

Lire la suite

Des vaccins plus efficaces grâce aux faisceaux d’électrons à basse énergie

Différents instituts de la société Fraunhofer ont regroupé leur expertise afin de développer une nouvelle manière de fabriquer des vaccins, qui soit moins toxique, plus rapide et plus efficace. De nombreuses maladies sont actuellement soignées par des vaccins issus d’agents infectieux inactivés dans lesquels les agents pathogènes des virus ont été désactivés chimiquement. Cependant l’usage de substances chimiques pour produire ces vaccins, et en particulier du méthanal, présente de nombreux inconvénients qui pourraient être contournés grâce à la désactivation des agents pathogènes par un faisceau d’électrons à basse énergie.

Le méthanal est en effet toxique pour l’organisme, et doit donc être dilué de manière significative afin de diminuer autant que possible les dangers qu’il représente. Ceci réduit son efficacité contre les agents pathogènes et requiert donc plus de temps avant que la totalité des agents infectieux soit éradiquée, ce qui représente une perte de temps désavantageuse pour l’industrie. Par ailleurs, le méthanal est susceptible de modifier les protéines du virus contre lequel l’organisme produira des anticorps, ce qui rend le vaccin moins efficace.

Lire la suite

L’e-santé en Allemagne

Le présent rapport vise à décrire la situation de l’e-santé en Allemagne. L’e-santé désigne l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) au domaine de la santé. Il s’agit d’un domaine très vaste et en pleine croissance, qui offre des possibilités intéressantes pour faire face au vieillissement de la population, aux déserts médicaux, ou encore pour développer la médecine personnalisée.

Lire la suite

Le gouvernement fédéral allemand lance un nouveau programme de soutien à la recherche pour le traitement des infections bactériennes

Le développement de résistances bactériennes aux antibiotiques a pris une ampleur inquiétante ces dernières années. Il est donc nécessaire de développer de nouvelles approches contre les bactéries pathogènes et de les mettre à disposition pour le traitement des patients. A travers un nouveau programme de financement, le ministère fédéral allemand de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) soutient le développement de nouveaux outils diagnostiques pour une utilisation ciblée des antibiotiques, ainsi que de nouvelles formes de traitements des infections bactériennes.

Lire la suite