logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Enrayer le cercle vicieux de la pauvreté et de la maladie en Afrique

Cinq nouveaux réseaux de recherche germano-africains ont été sélectionnés pour lutter contre les maladies en Afrique, s’inscrivant dans la Stratégie Afrique 2014-2018 du Ministère fédéral allemand de l’enseignement et de la recherche (BMBF). Ce dernier soutiendra ces instituts dans le cadre de l’initiative “Réseaux de recherche pour les innovations médicales en Afrique subsaharienne”, à hauteur de 50 Millions d’Euros d’ici à 2020.


 

Cinq nouveaux réseaux de recherche germano-africains ont été sélectionnés pour lutter contre les maladies en Afrique, s’inscrivant dans la Stratégie Afrique 2014-2018 du Ministère fédéral allemand de l’enseignement et de la recherche (BMBF). Ce dernier soutiendra ces instituts dans le cadre de l’initiative “Réseaux de recherche pour les innovations médicales en Afrique subsaharienne”, à hauteur de 50 Millions d’Euros d’ici à 2020.

La recherche sera coordonnée sur le terrain par des scientifiques africains. Elle se concentrera sur la lutte contre les maladies qui menacent particulièrement les habitants du continent africain : la tuberculose, le VIH/SIDA, les “maladies tropicales négligées”, mais aussi le diabète et les maladies cardiovasculaires, qui représentent un réel problème pour les systèmes de santé africains, faiblement développés à ce jour.

Les réseaux de recherche devront non seulement collaborer étroitement avec les universités et les services publics, mais aussi renforcer durablement les systèmes de santé des partenaires africains. “A long terme, l’objectif est d’enrayer le cercle vicieux de la pauvreté et de la maladie en Afrique, et ce grâce à la recherche”, a déclaré Johanna Wanka, Ministre fédérale de l’enseignement et de la recherche en Allemagne. “Seule la coopération internationale pourra résoudre ces questions urgentes en matière de santé. Les maladies tropicales négligées seront donc un thème important du G7, qui se déroulera cette année sous la présidence de l’Allemagne”.

Parmi 70 propositions, cinq réseaux de recherche ont été sélectionnés :
– ANDEMIA: Réseau de recherche africain pour l’amélioration des diagnostics, l’épidémiologie et la gestion des maladies infectieuses courantes.
– CEBHA+ : Réseau de recherche pour les soins et la santé publique en Afrique.
– CYSTINET-Africa : Réseau de recherche sur la cysticercose en Afrique subsaharienne (la cysticercose est une maladie causée par des vers plats, les cestodes).
– TAKeOFF : Réseau de recherche de lutte contre l’helminthiase filariose (maladie causée par des vers parasites intestinaux)
– TB-Sequel : Réseau de recherche sur les maladies associées, les facteurs de risques et les complications tardives de la tuberculose

 

Pour en savoir plus, contacts :

Site internet du BMBF (en anglais et en allemand) : http://www.bmbf.de/en/15337.php

Sources :

“Den Teufelkreis aus Armut und Krankheit durchbrechen”, communiqué de presse du BMBF – 02/06/2015 – http://www.bmbf.de/press/3805.php

Rédacteurs :

Nolwenn Marchaland, nolwenn.marchaland@diplomatie.gouv.fr – https://www.science-allemagne.fr

Origine : BE Allemagne numéro 704 (4/06/2015) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/78612.htm