logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Comment combiner écologie et innovation technique ?

Comment utiliser de manière efficace la biomasse issue des espaces verts urbains ? Quel est l’avenir de l’agriculture dans les zones urbaines ? Comment filtrer efficacement les eaux de pluie ? Comment récupérer la chaleur des eaux usées ?


Comment utiliser de manière efficace la biomasse issue des espaces verts urbains ? Quel est l’avenir de l’agriculture dans les zones urbaines ? Comment filtrer efficacement les eaux de pluie ? Comment récupérer la chaleur des eaux usées ?

 

Toutes ces questions et encore bien d’autres seront examinées dans le cadre d’un nouveau projet de recherche, KuLaRuhr (“Nachhaltige urbane Kulturlandschaft in der Metropole Ruhr”), financé par le Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche (BMBF) à hauteur de 4,5 millions d’euros. Ce projet, qui met l’accent sur la gestion durable des terres et plus particulièrement sur le paysage urbain durable dans la région de la Ruhr, sera supervisé par Bernd Sures du Centre de recherche sur l’eau et l’environnement de l’Université de Duisbourg- Essen (UDE) [1] (Rhénanie-du-Nord-Westphalie).

 

Concrètement, le projet se base sur les multiples possibilités d’utilisation des surfaces et des infrastructures présentes dans le bassin de la Ruhr, l’objectif étant de développer au cours des trois prochaines années de nouveaux concepts et de nouvelles techniques pour une utilisation des ressources plus intelligente, durable et rentable. Quatre universités (Duisbourg-Essen, Darmstadt, Bochum et Kassel) travailleront au sein de ce projet en coopération avec, entre autres partenaires, la Chambre d’Agriculture de Rhénanie du Nord-Westphalie et la ville de Bottrop.

 

Néanmoins l’UDE, qui supervise le projet KuLaRuhr, en reste le principal acteur. Les départements “eau domestique et recyclage des déchets”, “gestion d’entreprise – microéconomie”, “système de transport et logistique”, “climatologie appliquée” ainsi que celui de “chimie analytique” seront tous partie prenante dans ce projet. Au total, l’UDE recevra plus de 2 millions d’euros pour mener à bien ces recherches.

Pour en savoir plus, contacts :

  • Prof. Dr. Bernd Sures, Responsable du projet KuLaRuhr – tél. : 0049 201 183-2617 – email : bernd.sures@uni-due.de

Source :

“UDE: Projekt kombiniert Okologie und Technik”, dépêche idw, communiqué de presse de l’Université de Duisbourg- Essen – 23/05/2011 – http://idw-online.de/pages/en/news424416

Rédacteur :

Myrina Meunier, myrina.meunier@diplomatie.gouv.frhttp://www.science-allemagne.fr