logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Le gouvernement fédéral accompagne les petites et moyennes entreprises allemandes dans la transition numérique de l’industrie

Le Ministre fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) et vice-chancelier, Sigmar Gabriel, a annoncé la création de cinq centres de compétences Mittelstand 4.0 [1], sur le territoire allemand, à destination des petites et moyennes entreprises (PME) et un autre à destination des entreprises d’artisanat. De plus, quatre agences Mittelstand 4.0 seront également construites.


Le Ministre fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) et vice-chancelier, Sigmar Gabriel, a annoncé la création de cinq centres de compétences Mittelstand 4.0 [1], sur le territoire allemand, à destination des petites et moyennes entreprises (PME) et un autre à destination des entreprises d’artisanat. De plus, quatre agences Mittelstand 4.0 seront également construites.

 

Ces établissements font partie du plan de financement “Mittelstand 4.0 – Digitale Produktions- und Arbeitprozesse”, lequel est intégré au paquet législatif instauré à l’issue du sommet IT de 2014 par le Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) [2]. Le but est de soutenir la numérisation des PME afin de renforcer leur compétitivité, et d’investir dans de nouveaux secteurs en rapport avec l’industrie 4.0. Sigmar Gabriel prévoit d’augmenter le nombre des centres Mittelstand 4.0 à seize dans les prochaines années, à travers le pays.

 

Les centres de compétences Mittelstand 4.0 ont vocation à sensibiliser et informer les PME et les entreprises d’artisanat en proposant des exemples de bonnes pratiques, des résultats et applications en matière d’industrie numérisée. Deux ouvertures de centres sont d’ores et déjà prévues avant la fin de l’année 2015.

Voici la liste de ces cinq centres, présentés selon leur implantation géographique :

  • Le centre de Berlin-Brandebourg dirigé par la Fédération allemande des PME et l’association des entrepreneurs allemands [3].
  • Le centre de Darmstadt (Hesse) sous la direction de l’Université technique de Darmstadt et l’Institut pour le management de la production de la technologie et des machines-outils (PTW) [4].
  • Le centre de Hanovre (Basse-Saxe) dirigé par l’Université Leibniz et le Centre des techniques de production (PZ) [5].
  • Le centre de Dortmund (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) sous la direction de l’Institut Fraunhofer de flux de matériels et de logistique (IML) [6].
  • Le centre de Kaiserslautern (Rhénanie-Palatinat) dirigé par le réseau SmartFactoryKL [7]

 

Les quatre agences Mittelstand 4.0 accompagnent les entreprises dans leur processus de transformation numérique, en partageant les savoir-faire de la numérisation dans les domaines du Cloud Computing, du commerce, des procédures et de la communication d’entreprise. Elles commenceront leur activité en octobre 2015.

  • L’agence dédiée aux questions de mise en place et de diffusion des technologies de Cloud Computing sera basée à Stuttgart (Bade-Wurtemberg) et dirigée par l’Institut Fraunhofer pour la gestion et l’organisation du travail (IAO) [8].
  • L’agence en charge de la gestion numérique des procédures et des ressources au sein des entreprises à Dortmund sous la direction de l’Institut de recherche pour les télécommunications et la coopération (FTK) [9].
  • L’agence dédiée aux procédés de communication, à la gestion des connaissances, à l’e-learning et à l’innovation, située à Berlin sous la direction de l’École de Commerce de Berlin (BSB) [10].
  • L’agence en charge des nouvelles technologies du commerce du numérique comme, par exemple, l’e-calcul et le commerce de gros inter-entreprises, dirigée par l’Institut pour la Science du Marché (IfH) à Cologne (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) [11].

 

Le gouvernement fédéral allemand souhaite ainsi saisir l’opportunité de cette transition numérique et donc soutenir les PME et les entreprises d’artisanat dans la mise en œuvre des procédés numérisés de production et travail, afin de faire de l’Allemagne un site de référence dans le secteur de l’industrie 4.0.

 

 

Plus d’informations :

 

Site d’information du Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) sur le sujet (en allemand) : http://mittelstand-digital.de/

 

[1] : Le terme de Mittelstand renvoie aux entreprises industrielles de taille petite à intermédiaire (moins de 500 salariés), souvent familiales et non cotées en bourse. Ce tissu de sociétés de taille moyenne forme le cœur de l’économie allemande. L’existence d’un Mittelstand dynamique est souvent évoquée comme étant l’un des facteurs expliquant la performance économique allemande.

[2] : Paquet législatif adopté par le Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) à l’adresse suivante :

http://www.bmwi.de/BMWi/Redaktion/PDF/I/it-gipfel-2014-massnahmenpaket,property=pdf,bereich=bmwi2012,sprache=de,rwb=true.pdf

[3] : Site de la fédération allemande des PME (en allemand, anglais et français) : http://www.bvmw.de/home.html

[4] : Site de l’Institut pour le management de la production de la technologie et des machines-outils (en allemand et en anglais) : http://www.ptw.tu-darmstadt.de/fachgebiet_ptw/startseite_ptw/index.de.jsp

[5] : Site du Centre des techniques de production (en allemand et en anglais) : http://www.pzh-hannover.de/

[6] : Site de l’Institut Fraunhofer pour les flux de matière et la logistique (en allemand et en anglais) : http://www.iml.fraunhofer.de/

[7] : Site du réseau SmartFactoryKL : http://www.smartfactory-kl.de/

[8] : Site de l’Institut Fraunhofer pour l’économie du travail et de l’organisation (en allemand et en anglais) : https://www.iao.fraunhofer.de/lang-de/

[9] : Site de l’Institut de recherche pour les télécommunications et la coopération : http://www.ftk.de/

[10] : Site de l’École de commerce de Berlin : www.businessschool-berlin.de

[11] : Site de l’Institut pour la science du marché : http://www.ifhkoeln.de/

 

Source : “Gabriel startet fünf Mittelstand 4.0-Kompetenzzentren, ein Kompetenzzentrum Digitales Handwerk und vier Mittelstand 4.0-Agenturen”, communiqué de presse du Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi), 21/09/2015 – http://www.bmwi.de/DE/Presse/pressemitteilungen,did=726912.html

 

Rédacteur : Aurélien Gaufrès, aurelien.gaufres[at]diplomatie.gouv.frwww.science-allemagne.fr