logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

L’expérimentation animale : comment adapter la directive européenne ?

La Maison de la Radio de Berlin a organisé le jeudi 17 janvier 2013, en coopération avec la Société Leibniz, un débat sur le thème de l’expérimentation animale et l’application de la directive européenne sur l’expérimentation animale publiée en 2010 [1].


La Maison de la Radio de Berlin a organisé le jeudi 17 janvier 2013, en coopération avec la Société Leibniz, un débat sur le thème de l’expérimentation animale et l’application de la directive européenne sur l’expérimentation animale publiée en 2010 [1].

Les intervenants provenaient d’horizons divers : Miriam Brandt, coordinatrice scientifique à l’Institut Leibniz de la recherche sur les animaux (IZW) de Berlin, Undine Kurth, porte parole du parti politique des Verts pour la protection des animaux et de la nature de Quedlinburg (Saxe-Anhalt), Horst Spielmann, chargé de la protection des animaux dans la région de Berlin et Stefan Treue, directeur du centre de recherche sur les primates de l’Institut Leibniz à Göttingen (Basse-Saxe) sont intervenus sur les différents sujets liés à cette problématique. De nombreuses questions restent encore en suspens, notamment comment concilier les intérêts des chercheurs scientifiques et la protection des animaux. Ainsi, M. Treue a déclaré que “les méthodes alternatives ne sont pas encore capables de se substituer à l’expérimentation animale”, ajoutant que “la liberté de recherche est un droit fondamental en Allemagne”.

L’utilisation des modèles animaux est encadrée en Europe par une réglementation rigoureuse, que ce soit au niveau des expérimentateurs, des locaux ou de la provenance des animaux utilisés dans les protocoles scientifiques. L’application de la directive européenne doit permettre de proposer des méthodes alternatives qui satisferont un ou plusieurs principes des “3R” [2].

—-
[2] Principe des 3R : remplacer les modèles animaux à chaque fois que cela est possible, réduire le nombre d’animaux en expérimentation, raffiner la méthodologie appliquée aux animaux.

 

Pour en savoir plus, contacts :

– [1] lien vers la directive 2010/63/UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques (en français) : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/LMpNr
– “La réduction des expérimentations animales réalisable grâce aux biomatériaux” – BE Allemagne n° 598 – 23/01/2013 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72028.htm

 

Sources :

– Présence à l’émission radiophonique de la Maison de la Radio à Berlin – 17/01/2013 – “Forum Tierversuche – wie weiter?”
– “Forum Tierversuche – wie weiter?” – 20/01/2013 – Emission radio – http://redirectix.bulletins-electroniques.com/GV0kr

 

Rédacteurs :

Louis Thiebault, louis.thiebault@diplomatie.gouv.fr – http://www.sciences-allemagne.fr