logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Agenda

octobre 2021

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Les chiffres de la recherche

55,8 Mds € en France en 2016 dont 17 Mds € de fonds publics ont été investis dans les DIRD (Dépense intérieure de recherche et développement). En Allemagne, ce sont un peu plus de 104 Mds € – dont 27,9 Mds € du public – qui y ont été investis. (source : OCDE) Ensemble, les deux pays cumulent pas moins de 129 Prix Nobel (Physique, Chimie et Médecine) et 14 médailles Fields.

Consulter les principaux indicateurs

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre l’actualité scientifique et la coopération franco-allemande dans la recherche ?

Envoyez un mail depuis votre messagerie à cette adresse

Nos derniers articles

L'Allemagne élargit la recherche de médicaments pour lutter contre la COVID-19

L'Allemagne élargit la recherche de médicaments pour lutter contre la COVID-19

Le BMBF prolonge le financement de la recherche et du développement de thérapies contre le SRAS-CoV-2…

Les universités du Sud de l’Allemagne parmi les mieux classées du pays dans le classement mondial des universités QS 2022.

Les universités du Sud de l’Allemagne parmi les mieux classées du pays dans le classement mondial des universités QS 2022.

Publié le 8 juin 2021, le classement mondial des universités QS 2022 place l’université technique de Munich (TUM), l’université de Heidelberg et l’université Louis-et-Maximilien de Munich (LMU) parmi les 100 meilleures universités du monde. Classée 50e, la TUM ressort ainsi comme la meilleure université d’Allemagne, tandis que l’université de Heidelberg et la LMU occupent les deuxième et troisième places en Allemagne (63e et 64e places respectivement au niveau international). Aussi, sur les 46 universités allemandes apparaissant dans le classement, près d’un tiers sont situées en Allemagne du Sud. Au total, dix universités du Sud de l’Allemagne font partie des 400 meilleures universités au niveau mondial. Cette année, 1300 universités du monde entier étaient représentées dans le classement.

Inauguration de la plateforme de recherche en informatique quantique, organisée par la société Fraunhofer et IBM, le 15 juin 2021 à partir de 14h en format virtuel.

Inauguration de la plateforme de recherche en informatique quantique, organisée par la société Fraunhofer et IBM, le 15 juin 2021 à partir de 14h en format virtuel.

La société Fraunhofer et IBM présentent la première plateforme de recherche en informatique quantique d’Europe, IBM Quantum System One, le 15 juin 2021. Mise à la disposition des entreprises et des organismes de recherche, la plateforme doit permettre de développer et de tester des algorithmes quantiques afin de les optimiser pour leurs domaines d’application. L’ordinateur quantique est situé à Ehningen, dans le Bade-Wurtemberg et est exploité par la société Fraunhofer dans le cadre d’un projet conjoint avec IBM.

Le Ministère fédéral de l’éducation et de la recherche apporte son soutien financier à quatre projets franco-allemands, dans le cadre de son programme-cadre de recherche sur la sécurité informatique « Numérique, sécurité et confiance dans l’avenir ».

Le Ministère fédéral de l’éducation et de la recherche apporte son soutien financier à quatre projets franco-allemands, dans le cadre de son programme-cadre de recherche sur la sécurité informatique « Numérique, sécurité et confiance dans l’avenir ».

Le Ministère fédéral de l’éducation et de la recherche apporte son soutien financier à quatre projets franco-allemands, dans le cadre de son programme-cadre de recherche sur la sécurité informatique « Numérique, sécurité et confiance dans l’avenir ».

« Comment l’apprentissage automatique peut-il repousser les limites des jumeaux numériques ? », atelier interactif co-organisé par l’Académie franco-allemande pour l‘industrie du futur, le 24 juin 2021, de 13h30 à 17h30, par visio-conférence.

« Comment l’apprentissage automatique peut-il repousser les limites des jumeaux numériques ? », atelier interactif co-organisé par l’Académie franco-allemande pour l‘industrie du futur, le 24 juin 2021, de 13h30 à 17h30, par visio-conférence.

L’académie franco-allemande pour l’industrie du futur organise conjointement avec le groupe français AKKA Technologies, son premier atelier scientifique. Experts de la recherche et de l’industrie échangeront sur la thématique de l’apprentissage automatique et des jumeaux numériques (digital twins). Ces systèmes d’apprentissage apparaissent en effet particulièrement prometteurs pour le développement de la mobilité du futur, de la conduite autonome ou encore des processus de production de l’industrie 4.0.