logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de la matière

L’étude de la turbulence des plasmas financée par le Conseil européen de la recherche

Le Conseil européen de la recherche (ERC) a accordé une subvention totale de 1,45 millions d’euros sur une durée de cinq ans à Frank Jenko, de l’Institut Max Planck de physique des plasmas (IPP) à Garching (Bavière), pour un futur projet d’étude sur la turbulence des plasmas.

Chaire de Professeur Carl Zeiss à l’Université d’Ulm

Une chaire de professeur intitulée “Optique quantique expérimentale” avec pour thématique principale les systèmes quantiques hybrides sera financée pour une période de 4 ans à l’Université d’Ulm (Bade-Wurtemberg), par la fondation Carl Zeiss à hauteur de 800.000 euros pour cette période. Au-delà, l’Université d’Ulm devra financer elle-même la chaire. L’institut d’optique quantique hébergera cette chaire, attribuée au professeur Fedor Jelezko, tandis que le Centre pour les sciences et technologies intégrées (IQST) lui sera associé. Ce nouveau centre regroupe des chercheurs d’Ulm, Stuttgart, mais aussi de l’Institut Max Planck pour la mécanique des corps solides. Parmi les scientifiques issus de l’Université d’ Ulm au sein de l’IQST, on compte Wolfgang Schleich, porte-parole du nouveau centre, le titulaire d’une chaire “Alexander von Humboldt” Matin Plenio, les professeures Ute Kaiser, Tanja Weil et Susana Huelga. Au travers de ce centre, l’interdisciplinarité entre la physique, la chimie, la biologie, les mathématiques, l’électrotechnique et la physique quantique doivent permettre d’aboutir à de nouvelles avancées scientifiques.

Procédé de fabrication et de montage sans contact de micro-pièces et nanoparticules

Lors d’un procédé de fabrication classique, il est nécessaire de prendre la pièce produite en main. Avec la diminution de l’échelle de travail (micro- et nano-mécanique) il est de plus en plus difficile de maintenir la pièce. La fabrication de stent (pour la chirurgie cardiaque), micro-puces ou nanoparticules en sont quelques exemples. Le projet “développement d’une plateforme optique pour les technologies de micro- et nano-montages – l’assembleur Laser” est mené au sein de la chaire de technologie d’applications de technologies laser de la faculté de Génie mécanique de l’Université de la Ruhr de Bochum (RUB).

Nouveau système “Lab-on-chip” autonome pour le diagnostic à distance

Grâce à l’expérience biomédicale de l’IBMT et aux connaissances en microélectronique de l’IHP, les partenaires ont pu développer en collaboration un système “Lab-on-chip” [2] autonome pour des applications en télémédecine.

Le classement mondial des supercalculateurs annoncé au congrès international de Hambourg

Avec plus de huit millions de milliards de calculs par secondes (10^15, soit 8 pétaflops), le nouveau supercalculateur japonais nommé “System K” vient de se placer au premier rang des supercalculateurs dans le monde, détrônant significativement le système chinois Tianhe-1A, d’une puissance de 2,67 pétaflops. Ce nouveau classement mondial a été annoncé lors de la conférence internationale sur les supercalculateurs (ISC’11) qui se déroulait à Hambourg du 19 au 23 juin.