logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Sciences de la matière

Une nouvelle source de lumière pour les procédés d’imagerie

Des physiciens de l’université Ludwig-Maximilian (LMU) de Munich (Bavière) et de l’Institut Max Planck d’optique quantique (MPQ) ont développé une nouvelle source de lumière produisant un rayonnement X dur et brillant.

Transformer les déchets organiques en protéines à l’aide de larves de mouche

Des chercheurs de l’Université technique (TU) de Dresde (Saxe) se sont intéressés à une technique originale de conversion de la biomasse : élever industriellement des larves de mouches tropicales pour décomposer la biomasse végétale.

Les plus petites résistances au monde

Des chercheurs des universités de Göttingen (Basse-Saxe) et d’Erlangen (Bavière) ont récemment fait une avancée importante vers une meilleure compréhension du phénomène de résistance électrique. En utilisant un microscope à effet tunnel, les scientifiques ont réussi à visualiser l’étendue spatiale d’une chute de tension dans un matériau avec une résolution sub-nanométrique. Les résultats ont fait l’objet d’une publication dans “Nature Communications”.

Le Filtre V-EcoTech, une technologie écologique de traitement des eaux souterraines

Une équipe de scientifiques du Centre Helmholtz pour la recherche environnementale (UFZ) de Leipzig (Saxe) travaille depuis plusieurs années au développement d’un procédé de remédiation des nappes phréatiques de contaminants pétrochimiques tels que le MTBE [1] et la famille des BTEX [2].

Carbo-Iron : un traitement in situ des nappes phréatiques polluées par additifs

Depuis plusieurs années, le Centre Helmholtz pour la recherche environnementale (UFZ) de Leipzig (Saxe) travaille sur un procédé portant le nom de Carbo-Iron pour purifier les eaux d’aquifères pollués par des hydrocarbures chlorés in-situ, c’est-à-dire sans avoir à pomper l’eau en surface.